Cet article date de plus d'un an.

Dans les coulisses de HPI : Audrey Fleurot, l'actrice qui aime filmer les répétitions

Le succès de HPI tient beaucoup à son actrice, Audrey Fleurot. Elle aime particulièrement l'improvisation durant le tournage et demande toujours que même les répétitions soient filmées.

Article rédigé par franceinfo - Laurent Valière
Radio France
Publié
Temps de lecture : 602 min
Audrey Fleurot est Morgane Alvaro (TF1)

Le succès de HPI doit énormément à sa comédienne, Audrey Fleurot. Son personnage de femme de ménage totalement exacerbée porte des tenues excentriques, des chaussures à talons, très haut perchées, un maquillage marqué, des tenues colorées et en imprimé panthère.

Pour Audrey Fleurot, tout commence une heure avant le tournage à la pause HMC Habillage Maquillage Coiffure, comme elle l’expliquait au printemps au public du festival Series Mania :

"C’est la transformation, Ça me permet de rentrer dans le personnage parce que j'ai énormément de cheveux en plus de faux cils, de faux ongles et des tenues particulières. Le critère, c'est vraiment que je sois incapable de le mettre dans la vie. J'aime vraiment l'idée que cette femme ne se censure pas sur le fait qu'elle n'a absolument plus l'âge de mettre ce genre de trucs, sur la dimension extrêmement sexuée, sur l'association de couleurs. Vraiment, il y a un truc assez enfantin".

Sur le tournage, Audrey Fleurot laisse une grande part à l’improvisation

"On a très peu de temps, 10 jours par épisode, mais on fait quand même plusieurs prises. Ne serait ce que pour essayer d'autres choses. Après, c'est vrai que j'aime beaucoup filmer les répétitions, parce que je ne sais pas ce que je vais faire et parfois je me dis : le premier jet, l'inspiration du moment peut donner des choses chouettes, l'accident.

Ce qui est très chiant pour les techniciens parce qu'ils ont besoin de répètes évidemment. Mais je trouve que le premier jet, ça peut être complètement à côté de la plaque, comme il peut y avoir ce moment de grâce ou vous êtes un peu vous même étonné du truc qui sort".

Des répétitions filmées, ce n’est pas sans poser de souci. Exemple, dans le premier épisode de la deuxième saison, Morgane flaire des suspects, les suit soudain en voiture. Elle fait un tête-à-queue, sort de la voiture pour intercepter le couple et monte sur le capot. Ce n’était pas prévu. La réalisatrice Mona Achache se souvient : "On fait vraiment juste une mise en place pour voir. Et puis, elle sort de la voiture, elle monte en crapaud sur le capot, mais il n’y a pas de caméra. Et Audrey ne savait pas qu’elle allait faire ça effectivement."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.