L'édito politique, France info

Un congrès extraordinaire pour tuer le père

Les congrès des partis se succèdent en ce moment, après celui des Républicains le week-end dernier, celui du PS cette semaine, un autre se prépare plus discrètement, et ce n'est pas le moins important... C'est celui du Front National.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Julien Langlet © Christophe Abramovitz -radio France)

 

Ce congrès intervient moins d'un an après celui organisé à Lyon à la fin de l'année dernière. Pour quoi faire ?

Tout simplement pour tuer le père, même si ce ne sera pas simple, car Jean-Marie Le Pen ne va pas se laisser faire. Suspendu du parti après ses nouvelles provocations verbales, il conteste sa suspension devant le tribunal. Ce qui n'inquiète pas sa fille Marine Le Pen, la présidente du Front National, qui assure que la procédure suivie respecte les statuts du parti. A ses yeux, l'action tentée par son père est davantage médiatique que politique.

Tout ça, c'est donc la faute des médias... Mais dans l'immédiat, l'urgence pour la direction du FN est d'écarter Jean-Marie Le Pen et l'empêcher de s'exprimer au nom du parti qu'il a co-fondé. Pour cela, il faut le priver de son titre de président d'honneur.

Comment Marine Le Pen et le FN comptent ils s'y prendre ?

En consultant les militants lors d' un congrès ou une assemblée générale extraordinaire qui sera dématérialisé. Pas question pour des raisons financières mais aussi d'exposition médiatique de convoquer un véritable congrès, 7 mois après celui de Lyon.

Les militants seront donc invités à modifier les statuts du parti frontiste, une occasion pour Marine le Pen de les moderniser en leur demandant par exemple de supprimer le statut de président d'honneur créé pour Jean-Marie Le Pen. L'idée c'est bien qu'il ne puisse plus s'exprimer au nom du Front. Il n'était pas envisageable d'ailleurs pour Marine Le Pen de poser cette question de la suppression de la fonction de président d'honneur à part comme le demandait son père.

Jean-Marie Le Pen crie au complot au sujet de ce congrès dématérialisé : "C'est une méthode stalinienne ce n'est pas très courant à droite" a ironisé dernièrement celui qui est parfois surnommé le menhir (il aura 87 ans le 20 juin).

Quand aura lieu ce congrès dématérialisé ?

Ces nouveaux statuts du parti qui seront proposés aux 80.000 adhérents revendiqués par le parti frontiste (la moitié à jour de cotisations) seront décidés lors d'un bureau politique vendredi prochain au siège à Nanterre. On sait déjà qu'il y aura dans ces nouveaux statuts la suprression du poste de président d'honneur. On sait aussi qu'il n'y aura pas de question sur le changement de nom. Une fois l'ordre du jour de ce congrès adopté, les courriers seront envoyés aux adhérents dans la foulée pour une divulgation des résultats mi-juillet.

Un score positif le plus élevé possible....c'est ce que Marine Le Pen espère afin de pouvoir tuer le père, politiquement s'entend, un père avec qui Marine Le Pen n'a plus aucune relation du tout....

Le "patriarche" est aussi en guerre contre Florian Philippot, le vice-président du parti, il l'a indiqué récemment. Une guerre totale au sein du Front National qui faisait dire hier à sa présidente que "Jean Marie Le Pen est dans un tel état d'esprit que si Florian Philippot disait que Noël est le 25 décembre, il viendrait dire l'inverse ". Visé également par une plainte du Qatar pour diffamation, les temps sont durs aussi pour Florian Philippot qui a en ce moment le menhir et l'émirat sur le dos.

(Julien Langlet © Christophe Abramovitz -radio France)