Cet article date de plus de dix ans.

Recette des amendes : la VRAIE utilisation par l'Etat

écouter (2min)
Une GRANDE question que se posent les automobilistes : où va l’argent des amendes ?
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Il est plus ou moins admis que l’argent récolté par les amendes routières sert – au moins, en majeure partie – à l’amélioration de la sécurité routière .
Discours maintes fois répété par les responsables gouvernementaux.
Or – je vais m’appuyer sur l’enquête d’un confrère, journaliste à Auto Plus , Pascal Pennec , qui vient de décortiquer le projet de loi de finances pour 2012 –, il apparaît que la ré-injection de l’argent des amendes dans des enjeux de sécurité routière est très loin d’être une réalité .
Cette recette va s’élever pour 2011 à 1,7 milliard d’euros – elle a augmenté de 200 millions d'euros –, elle sert à beaucoup d’autres choses...

Première affectation : l’aide au développement des transports en commun .
660 millions d’euros.
Souci louable – en termes d’écologie, d’organisation de la vie collective, de choix d’urbanisme.
Mais l’impact – net, précis – sur la sécurité routière reste flou...

Deuxième utilisation : le remboursement de notre dette – de la dette nationale de l’Etat dont on parle tant en ce moment
474 millions d’euros.
Là on est très, très loin de tout rapport avec la sécurité routière.

Troisième utilisation : les radars et le traitement des PV électroniques.
460 millions d’euros.
Pour leur fonctionnement, leur entretien. Et aussi pour l’acquisition de nouveaux radars. Mais la plus grosse part de ce budget de fonctionnement sert au traitement informatique des PV, et au système de recouvrement des amendes.

Là, avec ces 3 postes de dépenses, on a déjà absorbé 95% de la recette...
Restent 37 millions d’euros pour doter les forces de l’ordre de nouveaux terminaux électroniques pour moderniser les PV.
Des frais de structure, de modernisation... normale.
Rapport direct avec la sécurité routière : aucun.

Ensuite, un budget de 35 millions d’euros débloqué pour une cause très louable, très importante, mais sans AUCUN rapport avec les dangers de la circulation :  pour l’Agence Nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances.

Enfin, 16 millions d’euros pour achever la modernisation informatique du fichier de permis de conduire.
Très utile du point de vue administratif.
Mais, impact sur la sécurité routière : néant.

 

Des retards chez Honda
Des difficultés dues, non plus à la catastrophe de Fukushima. Mais aux inondations en Thaïlande.
Des centaines de voitures en stock noyées.
Et, l’usine thaïlandaise qui produit des composants pour les Honda fabriquées en Grande-Bretagne a été affectée.
Il y a des retards de production sur les modèles : Jazz, Civic, CR-V

Les 30 ans du Pajero
LE modèle phare de Mitsubishi .
Un tout-terrain qui a remporté 12 fois le Paris-Dakkar.
Record absolu.
Il fête cet événement par une série spéciale « 30ème anniversaire ».

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.