Cet article date de plus d'onze ans.

Les "tout-petits" en voiture : quelle installation, quelles précautions ?

Nous parlons des tout petits enfants en voiture – des nourrissons. Ils sont particulièrement fragiles – et vulnérables.
Article rédigé par Jean-Rémy Macchia
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Franceinfo (Franceinfo)

Ils sont tout petits. Mais il leur faut quand même un siège spécifique pour la voiture !
Proscrivez tout montage hasardeux avec de petits sièges à bascule d'appartement : ils ne sont pas du tout conçus pour résister à un choc, ce qui demeure la vocation première d'un siège auto.
Proscrivez, également, les "lits nacelle", sortes de petits lits pliants, avec un filet "anti-éjection", ou une sangle abdominale,  totalement nuisible, en cas de choc.
Ces "lits-auto" sont d'ailleurs interdits dans plusieurs pays.

Quel type de siège, pour les tout petits ? Des sièges premier âge

Ils sont de la catégorie : "0". Ou "0 +".
Ce sont de petites coques, rigides, pour la sécurité  mais généreusement rembourrées  pour le confort. Et dont le dossier  très galbé  permet au bébé d'avoir le dos arrondi.
Le bébé se retrouve dans une position proche de celle du fœtus, qui est  pour lui la moins contraignante, et la moins fatigante.
C'est un siège dos à la route : pour une meilleure sécurité.

Et je l'installe comment ?

Dès le plus jeune âge, vous l'habituez à avoir un harnais de retenue.
Bien serré contre lui. Que le bébé ne valdingue pas, au premier freinage.
Cela en plus vous garantit qu'il aura le réflexe d'être attaché, dès qu'il voyagera en voiture. Réflexe qu'il conservera en grandissant, adolescent, et jusqu'à l'âge adulte !

Pendant les longs trajets, quelles précautions prendre ?

Les tout petits n'ont pas la parole : sentez les choses à leur place !
Notamment pour tout ce qui est chaleur et ensoleillement.
Des stores, sur les vitres latérales, pour ne pas les exposer au soleil.
Si vous faites une longue étape, assez rectiligne, avec le soleil qui tape toujours du même côté, placez le plus jeune de vos enfants du côté de l'ombre !
Pensez aussi à l'hydratation : de l'eau sans sucre :Mais, s'il fait très chaud, toutes les 30 minutes.
Laissez aussi un filet d'air passer, par les vitres latérales.
Et puis, ce n'est pas parce qu'il ne marche pas encore, qu'il n'appréciera pas les pauses à moins qu'il dorme ! Pour lui, il ne s'agira pas de se dégourdir les jambes ; mais de changer d'air, et de position !
Enfin, si, lors d'une étape  même courte  vous descendez de voiture, ne laissez pas votre tout petit dans l'auto. Un habitacle, l'été même à l'ombre  se réchauffe très, très vite !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.