Jeux vidéo, France info

Jeux vidéo. Wipeout, Sonic, Crash Bandicoot, Metroid, les vieux pots et les bonnes soupes

Depuis quelques mois, les gloires des années 80 et 90 font de nouveau recette.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Wipeout, Sonic, Crash Bandicoot, Metroid, les jeux cultes des années 80 et 90 reviennent en force. Un retour aux sources qui surfe allègrement sur la nostalgie d’anciens enfants devenus grands, mais qui ne délaisse pas la qualité.

Exemple avec Wipeout Omega Collection

Wipeout Omega Collection regroupe des épisodes de cette saga technoïde avec les graphismes de la console PlayStation 4. Sur ces circuits rythmés par le tempo frénétique des Chemical Brothers ou de Prodigy, la furie hypnotique de Wipeout demeure intacte. 


La géniale simulation de frisbee Windjammers, éditée en 1995 sur Neo Geo, fait également un retour remarqué sur PS4 et PSVita. Des duels à la plage toujours prenant avec la possibilité de jouer en ligne, une réussite. Pour le reste, les pixels et couleurs fluo n’ont pas bougé d’une ligne.

Autre figure populaire revenue du diable vauvert cet été, Crash Bandicoot

C'est la mascotte de la console de Sony, première du nom. Deux décennies plus tard, Activision lui rend hommage dans Crash Bandicoot N.Sane Trilogy, compilation remasterisée de trois épisodes. Un succès. Exigeant et excellent, ces jeux de plates-formes alliant humour du marsupial avec atmosphère tropicale.

Et si le meilleur épisode de Sonic était celui de 2017 ?

Sonic Mania sur consoles et PC est né du rêve d'un fan, l’australien Christian Whitehead. Avec le feu vert de Sega, il redonne ses couleurs flashy au hérisson bleu, en mêlant dans Sonic Mania des passages connus de la saga, comme Green Hill et d’autres niveaux inédits mais qui n’ont pas à rougir face aux aînés. À tel point qu’on a toujours l’impression de jouer sur console Megadrive. Une madeleine de Proust qui joue sur la nostalgie et la transmission, la première pour les parents, la seconde pour les enfants. Tout n’y est pas parfait, mais tout y est fun.

Autre retour en grâce, celui de l'héroïne Samus Aran

Dans Metroid : Samus Returns, à jouer sur console 3DS. Une aventure où notre chasseuse de prime intergalactique est envoyée sur une planète inconnue pour éliminer des parasites de l’espace. Metroid : Samus Returns cache en réalité un remake très libre de Metroid II sorti en 1991 sur Game Boy.
Le sentiment de solitude est toujours aussi pesant sur cette planète hostile qui rime avec labyrinthe effrayant. Pour survivre, on grimpe sur les murs, on tire des missiles, quand on ne se transforme pas en boule, sans oublier des supers aliens coriaces. Le film Alien dont l'atmosphère angoissante est brillamment retranscrite ici. Metroid : Samus Returns, un jeu où l’on prend plaisir à avoir peur de se perdre. Du grand art.