Cet article date de plus de deux ans.

Année record pour le jeu vidéo : "Un Français sur deux joue trois à quatre fois par semaine"

Emmanuel Martin, délégué général du syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs (SELL), a expliqué lundi sur franceinfo que l'année 2017 est "historique" pour le secteur.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des joueurs lors de la Paris Games week, le salon du jeu vidéo à Paris, le 4 novembre 2017. (MAXPPP)

Le marché du jeu vidéo a connu une croissance record de 18% en France en 2017. Selon Emmanuel Martin, délégué général du Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs, cela s'explique par un public toujours plus large. "Un Français sur deux joue aux jeux vidéos trois à quatre fois par semaine", a-t-il estimé.

franceinfo : Comment expliquer cette année record ?

Emmanuel Martin : C'est une année historique pour le jeu vidéo. On est à notre plus haut chiffre d'affaire : 4,3 milliards d'euros. 2017 était très riche en actualité, avec la sortie de deux consoles de jeux, la Nintendo Switch et la Xbox One X de Microsoft. Cela nourrit une dynamique et un intérêt des joueurs. L'écosystème des consoles reste le coeur de notre industrie. Les PC et mobiles sont en croissance également, toutes les facettes du jeu vidéo ont participé à cette année record.

Qui sont les acheteurs ?

Un Français sur deux joue aux jeux vidéo deux à trois fois par semaine. Le public est à parité homme-femme avec un âge moyen de 34 ans. On a notre première génération de parents "gamers" ! Il reste un plafond de verre à 55 ans, mais aujourd'hui tout le monde est concerné par le jeu vidéo. Il existe énormément d'expériences différentes qui peuvent s'adresser aux jeunes enfants comme aux parents, et pour pourquoi pas jouer en famille.

Quels sont les plus grands succès de 2017 ?

Le podium est composé du jeu de football Fifa 18, de la simulation de guerre Call of Duty World War II et du jeu Legend of Zelda Breath of the Wild. Cela représente bien toutes les tendances du jeu vidéo. On peut participer à de grandes aventures, retrouver le souffle épique des simulations de guerre ou jouer au foot entre amis.

Est-ce que cette croissance a aussi profité aux professionnels français ?

Oui, le marché est en expansion. C'est un cercle vertueux qui profite aussi aux studios français, capable de sortir des grands "blockbusters". Des studios français sont réputés dans le monde entier pour sortir des grands jeux. Sans oublier tous les petits studios qui font toute la créativité, et qui s'expriment notamment sur mobiles.

Comment s'annonce 2018 ?

En 2017, on a beaucoup parlé des consoles de jeux. En 2018, mécaniquement, ce sont les jeux qui vont prendre le dessus. Tous les Français qui ont acheté ces consoles vont avoir envie d'y jouer. On s'attend à beaucoup de grands titres et de pépites indépendantes. Le jeu vidéo est un dialogue entre l'innovation technologique avec les nouvelles consoles, et la créativité des jeux eux-mêmes. C'est ce qui fait la dynamique de notre industrie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.