Jardin, France info

Jardin. Les buis attaqués par la pyrale

Claude Bureaux, le maître jardinier de France Info répond aux questions des auditeurs. Aujourd'hui, le dépérissement des buis en France.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Buis taillés à la française.
Buis taillés à la française. (Heiner Witthake / Fotolia)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Annie, de Montfavet dans le Vaucluse, m'a fait parvenir de désolantes photos de ses buis. Après divers traitements phyto pharmaceutiques inefficaces, elle songe à arracher et à évacuer ses buis pour éviter la contagion.

Le buis attaqué par un papillon de nuit

 Annie, les buis sont agressés depuis quelques années par la pyrale du buis qui est un papillon nocturne et un champignon le Cylindrocladium Bucicola.

 Ce dernier est responsable du dépérissement et de la défoliation. Ce pathogène est parfois associé à un autre champignon : le Volutella Buxi. L'INRA, (la recherche agricole) et les fédérations régionales de lutte contre les organismes nuisibles n'ont pas encore trouvé de traitement efficace pour lutter contre le dépérissement des buis.

Il existe des mesures pour limiter le développement des champignons agresseurs et des pyrales. Plusieurs produits de bio contrôle sont désormais disponibles : piégeage et bacille de Thuringe. D'autres produits sont en phase d'étude expérimentale. Je vous conseille, malheureusement, l'arrachage et la destruction des pieds entièrement dégradés. En espérant la découverte, bientôt, de moyens de lutte efficaces.

 Noël m'écrit : "Par quoi remplacez-vous la bouillie bordelaise pour traiter les tomates contre le mildiou ?"

 Noël, la bouillie bordelaise, produit à base de chaux et de cuivre, autorisé en jardinage biologique, n'a pas réellement de remplaçant. Le soufre, la décoction de racine d'orties, l'extrait fermenté de Rumex ou de Bardane, la macération de Tanaisie et même le lait, sont parfois utilisés en alternative à la bouillie bordelaise par les jardiniers des jardins ouvriers et familiaux, mais ils ne remplaceront jamais, à mon avis, les traitements préventifs à la bouillie bordelaise.

Déstockez vos pesticides !

Ce week-end, débarrassez-vous des pesticides indésirables et inaptes à être remis en déchetterie, en les rapportant dans un des 66 magasins botaniques.

Sachez que depuis la création en 2014 de ces journées de collecte, près de 30 tonnes de pesticides ont pu être réunies et détruites. Chaque participant recevra un bon d'achat de cinq euros en échange des produits rapportés.

 

 

Buis taillés à la française.
Buis taillés à la française. (Heiner Witthake / Fotolia)