Magali Berdah en immersion avec les candidats sur YouTube : "Tout ce qui est barbant, je le coupe"

écouter (8min)

La reine des influenceuses, Magali Berdah, veut intéresser les jeunes à la politique. Elle rencontre les candidats à l'élection présidentielle française et diffuse l'entretien sur YouTube.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Magali Berdah, influenceuse. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Elle a bâti un empire avec Shauna Events, une entreprise de marketing et de communication. Depuis 2017, Magali Berdah est l’agent des stars de la téléréalité et autres influenceurs et influenceuses, comme Nabilla ou Jessica Thivenin. C’est elle qui a popularisé le placement de produits et fait aujourd’hui gagner des centaines de milliers d’euros à ses poulains.

La voilà qui sort de sa zone de confort en se lançant dans l’interview politique. La femme d’affaires de 40 ans, classée parmi celles qui ont marqué 2021 par le magazine Forbes, a décidé de rencontrer tous les candidats à la présidentielle et de passer 24 heures en immersion avec eux. Deux vidéos sont pour l’instant sorties sur sa chaîne YouTube : la première avec Éric Zemmour (470 000 vues à ce jour) :

Et la seconde avec Jean-Luc Mélenchon (20 000 vues 12 heures après sa mise en ligne) :

Des reportages de 30 minutes dans lesquels on voit Magali Berdah non seulement en conversation avec les prétendants à l’Elysée, mais aussi avec l'équipe de campagne et les militants lors de meetings et de déplacements. "J’ai eu envie de le faire parce que je ne comprenais absolument rien à la politique. Et cette année, j’ai envie de voter (elle ne s’est rendue aux urnes qu’une seule fois). Mais je me refuse à voter pour une personne que je ne connais pas et que je n'apprécie pas. Parce que si c'est mon président, il faut que je l'aime. Donc j’ai envie de tous les rencontrer. Et après, je prendrai ma décision." confie Magali Berdah sur franceinfo.

C'est également une démarche destinée aux jeunes, qui sont un million à la suivre sur Instagram. Une population fortement abstentionniste.

"Je reçois des tonnes de témoignages qui me disent : 'Merci tu m'as appris quelque chose, tu m'as donné goût, ça m'a intéressé. C'est la première fois que je regarde un homme politique et du coup, ça me plaît et ça me motive'."

Magali Berdah

sur franceinfo

Pour satisfaire son public, Magali Berdah a choisi le naturel et la simplicité. Pas question de poser des questions compliquées : "C'est sans prétention de ma part. Et je leur demande d'être pareil. Tout ce qui est incompréhensible, je le coupe. Je ne garde pas ce qui est barbant." Cela donne des conversations informelles, détendues, que certains diront complaisantes, sans contradiction : "C'est volontaire. Il faut que tout le monde soit traité au même niveau. Je ne les méprise pas, je ne les juge pas. Après, chacun se fait sa propre opinion. Et du coup, ils apparaissent plus cool et plus sympathiques", conclut Magali Berdah.

Elle assure n’avoir eu aucune réponse des négatives des autres candidats. Elle annoncera très bientôt le nom de son prochain invité, qui sera une femme.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.