La campagne présidentielle déjà de retour sur France 5

écouter (8min)

France 5, chaîne du service public propose une soirée spéciale mardi, avec un documentaire sur les temps forts de l'élection présidentielle. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Camille Girerd, réalisatrice du documentaire "Blocs contre blocs : au cœur de la présidentielle", diffusé sur France 5 était l'invité d'Info Médias sur franceinfo, le 26 avril 2022.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

On refait le match sur France 5. À peine la présidentielle terminée, la chaîne diffuse dans la soirée de mardi 26 avril, un documentaire sur les coulisses de la campagne, en partenariat avec franceinfo. Blocs contre blocs : au cœur de la présidentielle, signé Camille Girerd et Florent Maillet, nous emmène auprès des candidats et de leurs équipes pour faire revivre les moments-clés de cette élection, jusqu'à la victoire d'Emmanuel Macron. 

L'idée était de filmer cette campagne et "d'avoir tout de suite aussi un décryptage, raconte Camille Girerd, qui avait déjà filmé la campagne de 2017, une analyse pour comprendre ce qui s'était joué et comment on en arrive à ce résultat". "Ce qu’on voit aussi tout au long du film, c'est comment on arrive aujourd'hui à une extrême droite aussi forte. Qu'est-ce qui a pu se passer ? La percée d'éric Zemmour ? Finalement comment Marine Le Pen y résiste ?" Seul regret, avoir eu un accès très limité à Emmanuel Macron. En revanche, sa caméra est dans de nombreuses réunions stratégiques de partis, dans les meetings des principaux candidats.

La surprise Zemmour

Pour la réalisatrice, la surprise est venue du candidat Zemmour. "On était parti pour faire un film sur le combat civilisationnel, explique Camille Girerd, le combat identitaire, la bataille culturelle qui semblait se mener avec cette campagne". "Et puis, finalement, on finit sur des thématiques complètement différentes sur le pouvoir d'achat. Et c'est aussi en ça que cette campagne présidentielle est passionnante. On part sur une histoire et on arrive sur une autre totalement différente."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.