Info culture, France info

"Diplomatie", de Volker Schlöndorff

Diplomatie, de Volker Schlöndorff, avec André Dussollier et Niels Arestrup met en scène une captivante séance de négociations. Nous sommes dans la nuit du 24 au 25 aout 1944. Hitler vient de donner l'ordre de raser Paris et dans une suite de l'hôtel Meurice, deux hommes se font face : le général allemand Ditrich Von Vholtitz, Gouverneur de Paris, bien décidé à obéir aux ordres, et le consul de Suède à Paris Raoul Nordling, qui lui, a comme mission de tout faire pour l'en dissuader.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Ces dialogues, ces répliques, ces arguments qui fusent de part et d'autres, ont été entièrement inventés, même s'ils s'inspirent de faits réels. Le film est l'adaptation d'une pièce de théâtre de Cyril Gely, qui avait connu un énorme succès, avec déjà face à face sur les planches André Dussolier et Niels Arestrup.

Lorsque la fiction réinvente l'histoire, lorsqu'elle se met à son service, cela peut donner le meilleur. C'est le cas avec ce film même si le procédé, un huis clos, reste très théâtral.

Les échanges entre ces deux hommes, leur joute verbale, restent fascinants parce que très humains, et parce qu'ils résonnent avec tous les conflits du moment.

Les deux comédiens installent un véritable suspens qui n'est pas seulement lié a la situation mais aussi, au verbe, au langage, à la force de conviction dont va faire preuve le consul de Suède Raoul Nordling.

(©)