Ils ont fait l'actu, France info

Que devient Isabelle Dinoire ?

Cette femme a été la première greffée du visage . Opération réalisée à Amiens sous la direction du Pr Bernard Devauchelle en novembre 2005 . Tout va bien aujourd'hui pour Isabelle Dinoire .

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Maxppp Isabelle Dinoire)

Cette femme a été la première greffée du visage. Operation réalisée à Amiens par le Professeur Bernard Devauchelle en novembre 2005. Tout va  bien pour Isabelle Dinoire. Elle se porte bien. C'est aujourd'hui une femme de 48 ans qui va devenir une deuxième fois grand-mère. Elle a une vie sociale comme tout le monde. Elle est normalement coquette, se regarde sans gêne dans un miroir, se maquille va chez le coiffeur. Aucun signe de trouble psychologique ou d'un quelconque problème avec son nouveau visage. C'etait là,  une grande inquiétude des médecins pour la première greffe de ce  type  : comment le receveur allait-il accepter celui d'un autre.  De ce point vue la greffe est une réussite totale . Son élocution était encore difficile quelques mois après l'intervention aujourd'hui avec l'aide de kinés, à force de travail tout est rentrée dans l'ordre. Isabelle Dinoire s'exprime  tout le monde. Seule ombre au tableau selon le Pr Devauchelle : elle na pas repris d'activité professionnelle. 

Elle vit sous surveillance médicale constante 

 Pas dans sa vie de tous les jours, elle vit normalement mais comme tous les greffés, elle est sous traitement immunosuppresseur des médicaments qui réduisent ou bloquent les réactions de rejet de l'organisme.  Un traitement très lourd. Elle se rend tous les mois au CHU d'Amiens ce n'est pas très loin de son domicile près de Valenciennes . Elle est suivie par un psy, par un kiné on l'a évoqué.  Il y a quelques semaines elle a même subi une nouvelle intervention dans un but purement esthétique . 

La  tolerance à  une greffe n'est pas éternelle 

Ça ne veut pas  dire que les choses sont totalement et définitivement stabilisés pour Isabelle Dinoire.D'abord parce qu'on ne connait pas la tolérance à une greffe comme celle-ci sur le très long terme. Pour un rein pour un coeur la durée est estimé entre 10 et 15 ans . Le  professeur Devauchelle reconnait lui même que l'on en apprend tous les jours .   Et ensuite non encore parce que les choses vont forcement évoluer avec l'effet du vieillissement .  Par exemple le volume des lèvres diminue avec l'age. Comment s'adaptera le visage d'Isabelle Dinoire ? On ne sait pas vraiment Bernard Devauchelle s'attend sans plus de précision à des réajustements nécessaires. Depuis cette première greffe du visage realisé sur Isabelle Dinoire, une trentaine d'autres ont été pratiquées dans le monde  

(© Maxppp Isabelle Dinoire)