Ici comme ailleurs, France info

Royaume-Uni: le pub de la discorde

Boire et conduire, depuis la semaine dernière, un pub anglais propose de faire les deux. Sept jours sur sept, l'établissement sert, dès 9 h du matin, de  l'alcool à ses clients. L'ouverture de cet établissement, une grande première au Royaume-Uni, fait couler beaucoup d'encre.

(©)

Les anglais sont "so shocking "... Seulement 12% des 2.000 britanniques interrogés
lors d'un sondage approuve l'ouverture du pub " The Hope and
Champion"
(l'Espoir et le Champion) sur l'autoroute M 40 (qui relie
Londres à Birmingham). 

C'est devenu le
pub de la discorde. La perspective d'un dernier petit verre pour la route
n'enchante guère les associations de sécurité routière qui craignent une
augmentation des accidents. Mais le manager de l'institution se défend, en
toute bonne foi, assurant que son établissement n'est pas destiné aux seuls
usagers de l'autoroute mais aussi aux gens du coin. Il a également rappelé que
l'alcool est déjà en vente libre dans les stations service du réseau routier.

La vente d'alcool réglementée sur les autoroutes françaises

En France, la loi est claire. Il est interdit de vendre des
boissons alcoolisées sur les aires de repos et de service en bordure des
autoroutes. A quelques exceptions près selon Jean-Yves Sallin, délégué général de l'Association
Prévention Routière

 

 

(©)