Ici comme ailleurs, France info

Fraude à la TVA : ces milliards qui échappent aux caisses des Etats

Nouveau numéro " d'Ici comme ailleurs "  qui s'attaque aujourd'hui à la fraude à la TVA. En Europe des milliards d'euros échappent aux caisses des états. Pour lutter contre ça, la Slovaquie a trouvé un moyen assez original pour faire la chasse aux fraudeurs. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

En septembre dernier, la Slovaquie a lancé une loterie
nationale pour lutter contre la fraude fiscale à la TVA. Une fraude qui s'élève
pour ce pays d'Europe centrale à deux milliards d'euros chaque année. Pour
renflouer les caisses de l'Etat, les magasins slovaques sont désormais équipés
d'une machine spéciale qui édite un ticket de caisse mais aussi un billet de
tombola. Un tirage est organisé tous les 15 jours, avec la possibilité pour les
plus chanceux de gagner plus de 10.000 euros ou encore une voiture.

Et ça marche ce système ?

En tout cas le gouvernement slovaque compte bien toucher le
jackpot et récupérer ainsi  l'équivalent
de 150 millions d'euros directement dans les caisses de l'Etat. Il faut savoir
qu'une telle loterie anti-fraude fiscale à la TVA existait déjà en Taïwan et
aurait rapporté 76% de TVA supplémentaire sur l'Ile en 1951.

C'est un véritable problème, la fraude fiscale à la TVA  pour les pays, pour l'Europe en particulier   

 D'ailleurs, la
Commission européenne dans son dernier rapport parlait même du casse du siècle.
Un manque à gagner qui s'élève à 193 milliards d'euros soit 1,5% du PIB
européen.

Les quatre plus grands pays de l'Union, j'entends
l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l'Italie représentent à eux seuls
plus de la moitié des montants non perçus. Les chiffres sont assez édifiants.

Pourquoi?  C'est combien pour la France exactement ?

Pour la France, la fraude fiscale à la TVA s'élève à 32
milliards d'euros. C'est plus pour l'Italie qui est à 36 milliards. Quant à
l'Allemagne on est à 27 milliards et c'est moins pour le Royaume-Uni qui en est
à 19 milliards d'euros.

Comment on peut expliquer ce trou énorme ?  

L'une des premières raisons qui est évoquée, c'est la crise
économique qui a entrainé la faillite de plusieurs entreprises. Des entreprises
qui ont été dans l'incapacité de payer leur TVA. Certains experts notent aussi
un autre phénomène : plus les taux grimpent dans un pays, plus la fraude
se développe. C'est le cas de l'Espagne, l'Irlande, le Portugal ou la Grèce.
Sans oublier bien sûr l'optimisation fiscale. Certaines sociétés par exemple
spécialisées dans  le e-commerce choisissent
de s'implanter dans les pays ou la TVA est la plus basse. C'est le cas d'Amazon
au Luxembourg.

(©)