Hyper revue de presse, France info

Eva Joly "radioactive", la science du vin qui tourne

Eva Joly la "candidate-Mox", Peugeot Scooters remonté contre la Poste qui achète taïwanais, les disparités du patrimoine des Français se creusent, la science fait danser le vin dans les verres

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

A la une : Eva Joly "radioactive"

Psychodrame chez les Verts à la Une du Parisien et d'Aujourd'hui en France, beaucoup de vos journaux reviennent ce matin sur les suites du couac entre Europe Ecologie Les Verts et les socialistes après les déclarations fracassantes d'Eva Joly. Pour le Figaro en titre à la Une, Eva Joly c'est "l'erreur de casting"... Eva Joly a mis le feu à la maison commune de la gauche... Yves Thréard en profite dans le Figaro pour s'interroger sur le système des primaires chanté à gauche sur tous les airs comme une leçon de démocratie...

Et bien souligne le Figaro, à la place on a droit à une erreur de casting et à un vaudeville, avec les portes qui claquent, les personnages qui trahissent, les couples qui se trompent... Ce qui ne doit pas franchement désoler le Figaro.

D'ailleurs pour les Dernières Nouvelles d'Alsace, c'est presque un concours : comment perdre un maximum de points en un minimum de temps... Pour Midi Libre, la gauche vient de sortir du placard la machine à perdre...

A la Une de Libération, Eva Joly c'est même le "calvaire vert", et Libé pose la question en titre : "Y aura-t-il encore une écolo à Noël ?", Libé qui dresse un tableau à peine moins rassurant pour la gauche que celui dressé dans le Figaro. La droite peut se frotter les mains écrit Nicolas Demorand qui parle d'un concours Lépine de la folie politicienne : pour Libération, les formations de gauche sont en train de disputer à la droite son titre de parti le plus bête du monde.

Pour Patrick Fluckiger dans l'Alsace, les écologistes avaient cru perdre leur candidate restée muette pendant une semaine, ils constatent mais avec effroi qu'elle est là et bien là...

Alors pour l'Est Républicain, de silences assourdissants en déclarations inaudibles, "Eva-t-en-guerre" sème à tout vent zizanie, confusion et désordre... Pour Rémi Godeau dans l'Est Républicain, Eva Joly dilapide le capital vert, au point d'apparaître désormais comme une "candidate-Mox" : instable et dangereuse... Conclusion de Philippe Reinhard dans l'Eclair des Pyrénées : "le choix d'Eva Joly était préoccupant, il se révèle aujourd'hui désastreux".

L'actualité du Web

Le Carnaval des Animaux

Ce matin, nous faisons rentrer des éléphants, des lions, des
kangourous, des poissons et un orchestre philarmonique dans votre tablette…
Toute une ménagerie au service de la découverte d'une œuvre de Camille Saint-Saëns.

Cette ménagerie musicale, c'est le Carnaval des Animaux dans
votre iPad.

De quoi transformer votre tablette en un livre magique, le
Carnaval des Animaux est la première application pour enfants co-éditée par
Radio France, avec France Télévisions et Camera Lucida.

Sur votre écran, vous progressez pas à pas dans cette suite
musicale de Saint-Saëns. Chaque mouvement est l'occasion de découvrir une
séquence vidéo avec l'Orchestre Philarmonique de Radio France dirigé par Myung-Whun
Chung, où les musiciens reçoivent à chaque fois la visite de gentils animaux
animés. Il y a aussi des jeux et des épreuves tactiles adaptés à l'histoire
de chaque mouvement.

Alors, même si nous restons de grands gamins, je me suis
équipé de vrais enfants pour tester, et ça marche, la navigation est intuitive,
les vidéos sont assez courtes, avec une mise en scène étudiée et les jeux sont habilement conçus. Ils s'en sortent bien mieux que des adultes !

[Un grand merci à Shona, Lucille et Pierre-Ali qui ont gentiment accepté d'être nos testeurs d'application d'un jour. Sans eux, sans leur professionnalisme, cette chronique n'aurait pas pu exister :-) ]

Le Carnaval des Animaux pour iPad, ça coûte 2€99 et la
version pour téléphone mobile est prévue au mois de décembre. 

Pepper Spray Cop : la naissance d'un meme

Le choix du matin sur le Web, c'est l'histoire de John Pike,
un policier américain qui devient involontairement un phénomène d'Internet. L'image
de ce policier aspergeant des étudiants avec un spray au poivre lors d'une
manifestation sur un campus californien est devenu un meme. 

Un meme, c'est une image ou une vidéo, qu'Internet
s'approprie, qui devient un phénomène de la culture web, car repris en masse,
retouché, adapté, détourné, recontextualisé, photoshopé à l'infini.

Et ce policier, John Pike, est le nouveau meme du moment. Sa
photo de lui, bombant benoitement ces étudiants solidaires du mouvement occupy
est repris à toutes les sauces sur le Web comme le raconte le site de Radio
Canada
.

Il a été surnommé Pepper Spray Cop, le flic à la  bombe à poivre. Et il apparaît maintenant
partout sur le Web dans des situations absurdes, gazant à tout va, que cela
soit les Beatles sur le passage piéton d'Abbey Road, le Cri d'Edvard Munch, Snoopy,
Jesus, John Mc Enroe, Stephen Hawking ou Ian Solo dans la forêt
des Ewoks alors qu'il est arrêté par les gardes impériaux… Ces détournements
sont recensés par le site Quora, vous pourrez également vous rendre compte de
l'ampleur du phénomène sur le blog Big Browser du Monde ou sur le site
Graphisme et Interactivité de Geoffrey Dorne.

La rubrique Sur le Web de Radio Canada précise que sur le
site marchand Amazon, la page du spray à poivre utilisé par John Pike est
également prise d'assaut par les internautes qui y laissent des commentaires
ironiques comme "Excellent produit pour réprimer les étudiants",
"parfait pour dissuader les hippies" ou "pour bafouer le premier
amendement". Comme le précise Le Monde, on glisse tout doucement vers
l'analyse, en citant le Washington Post qui philosophe sur la culture de la
vengeance non-violente de l'Internet.

A la Une du New York Times

L'histoire d'un quotidien face à Internet et à la crise de
la presse, c'est le sujet abordés par un documentaire qui est sorti hier
au cinéma : "A la Une du New York Times". 

Le New York Times, nous vous en parlons régulièrement dans
l'Hyper Revue de Presse, en particulier grâce à son excellent site Internet.

Un an dans les coulisses du journal, c'est à vivre dans ce
documentaire d'Andrew Rossi. Comme le dit Rue89, une plongée passionnante et
revigorante dans la fabrique de l'info d'un grand quotidien américain, en lutte
face à la crise de la presse, et à l'émergence d'un concurrent sans pitié : Internet
avec ses sites d'info ou encore Wikileaks.

Comme le signale Le Monde, ce film est aussi l'occasion de
découvrir un personnage hors du commun : David Carr, enfant prodige, ex-toxicomane,
ex-SDF, et aujourd'hui journaliste média du New York Times. Nous vous
recommandons de vous abonner à et la lecture des ses billets
sur le blog Media Decoder du New York Times. 

Le 25 novembre : toutes en jupe

Demain, c'est la journée internationale de lutte contre les
violences faites aux femmes
, et on en parle déjà sur les réseaux sociaux.

Rendez-vous sur la page Facebook de l'opération Toutes en
jupe le 25 novembre
. Comme il est précisé sur cette page, en France, tous les
deux jours et demi, une femme meurt sous les coups de son compagnon. Vous y
trouverez les infos utiles pour participer à cette opération, que cela soit sur
le Web ou dans la vraie vie. 

La revue de presse et du Web

Quand La Poste commande taïwanais, elle fait grincer des dents chez Peugeot...

Peugeot Scooters remonté contre la Poste : pendant qu'on supprime des emplois dans les usines Peugeot dans le Doubs, la Poste achète sa nouvelle flotte de scooters à Taïwan... Une commande de 3000 deux-roues faites en juillet dernier. Et selon le Parisien et Aujourd'hui en France, l'information reste en travers de la gorge des salariés du dernier fabricant français de deux-roues motorisés. Traditionnellement, les facteurs français roulaient en scooters Peugeot. La fin d'une époque à la Poste.

Du côté de Peugeot Scooters à Mandeure dans le Doubs, une centaine d'emplois pourraient disparaître et c'est demain qu'un comité d'entreprise extraordinaire doit officialiser la fermeture d'une autre usine Peugeot, celle de Dannemarie dans le Haut-Rhin. La commande de la Poste n'aurait sans doute pas suffi à remettre Peugeot Scooters dans le vert, mais dans le contexte de crise du marché du scooter en Europe, elle aurait quand même été la bienvenue.

Pourquoi l'Etat n'a-t-il pas demandé à la Poste de faire jouer une préférence et d'acheter français, toujours dans le Parisien la réponse du socialiste Pierre Moscovici, président de la communauté d'agglomération du pays de Montbéliard, coeur historique de Peugeot, c'est de la politique-fiction de croire que l'Etat peut intervenir dans ce genre de marchés. Mais il souligne en même temps que les Allemands eux savent protéger leurs intérêts et leurs industries.

Comment a évolué le patrimoine des Français ces dernières années, la réponse dans la presse avec l'enquête de l'Insee menée tous les six ans...

Des données dévoilées dans les Echos... Le principal enseignement, c'est que les disparités de patrimoine se creusent, tirées par les ménages les plus fortunés.

En gros, une petite minorité d'ultra-riches s'est encore plus enrichie. Mais globalement les disparités sont très fortes : les 10 pour cent des ménages les plus fortunés captent à eux seuls près de la moitié du total des avoirs accumulés.

A l'autre bout de l'échelle, les 10 pour cent les moins riches en patrimoine détiennent collectivement moins de 0,1 pour cent de la masse totale. L'écart de patrimoine va de 1 à 205, de 2700 euros pour les plus modestes, à au moins 550 000 euros... Des données écrit Frédéric Schaeffer dans les Echos qui ne vont pas manquer d'alimenter le débat.

Presse-24/11/11 © Radio France Jean-Christophe Martin
En feuilletant la presse, on trouve aussi ce matin une rencontre étonnante entre le vin et les mathématiques...

Faire tourner le vin dans un verre pour l'aérer et libérer ses arômes : c'est un geste banal qu'on fait sans y penser... Personne ne s'en doute, mais derrière ce simple geste se cache un redoutable problème de mécanique des fluides. Tellement complexe qu'il a occupé pendant trois ans des chercheurs suisses de l'Ecole polytechnique de Lausanne. Les résultats étaient présentés cette semaine à la Société américaine de physique et c'est raconté par Cyrille Vanlerberghe dans le Figaro.

Pendant trois ans, les experts suisses ont donc fait tourner du vin au fond des verres, des verres plus grands ou plus petits, un peu plus vite ou un peu moins vite, un peu plus de vin ou un peu moins... Vous imaginez la scène, allez patron remettez nous ça on n'a pas tout compris...

Plus sérieusement, ça n'est pas seulement pour la beauté du geste, mais pour reproduire ce geste à grande échelle, car l'idée des chercheurs suisses était de trouver un modèle à recréer avec d'énormes machines, par exemple pour l'industrie pharmaceutique qui cherche des méthodes plus efficaces pour brasser des milliers de litres de culture de cellules biologiques. Apparemment, le geste des amateurs de vin étant parfait, il n'y avait plus qu'à comprendre pourquoi...  

La presse à la Une

Le rendez-vous avec la presse écrite, ce matin avec la rédaction du Courrier picard. Une première : aujourd'hui, le Courrier picard est en... picard ! Avec Daniel Muraz, rédacteur en chef du Courrier picard, et deux des "traducteurs" qui ont mis l'actualité en picard, Jean-Luc Vigneux et Jacques Dulphy.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)