Cet article date de plus de dix ans.

Le lycée à l'écoute des sourds

écouter (4min)
Unique en France, le lycée Bellevue de Toulouse permet aux enfants sourds de suivre une scolarité normale. Les cours sont assurés en langue des signes.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

L'académie de Toulouse est pionnière pour l'intégration des enfants sourds à l'école. Depuis une vingtaine d'années un cursus complet,  de la maternelle jusqu'au lycée, permet aux élèves sourds de suivre les mêmes cours que les autres grâce à la langue des signes. Actuellement une quarantaine d'enfants sont inscrits dans le primaire, une trentaine au collège et une dizaine au lycée Bellevue.

**Signer pour communiquer
**

Reconnue par la loi de 2005 sur l'égalité des chances cette langue
ouvre les portes de l'enseignement normal aux enfants sourds. Une quinzaine de professeurs et d'interprètes se relaient dans les salles de classe pour traduire les cours, certains élèves entendants ont même la possibilité de choisir une option "langue des signes" pour apprendre à communiquer avec leurs camarades.

Déménager pour s'instruire

La France commence à peine à s'équiper de structures adaptées aux élèves sourds comme à Poitiers ou Angers. Chaque année, des familles entières décident de quitter leur région d'origine pour venir s'installer dans la région toulousaine dans l'espoir d'inscrire leurs enfants au lycée Bellevue. Si les résultats au bac sont probants les parents des élèves sourds restent inquiets pour la suite.Très peu de possibilités sont offertes aux sourds dans l'enseignement supérieur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.