franceinfo seniors, France info

franceinfo seniors. Les trois types d'entreprises de la silver économie

La France vieillit, la silver économie se construit autour du vieillissement de la population. Environ 300 000 emplois devraient être créés dans les années qui viennent.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La silver économie fait bouger les lignes
La silver économie fait bouger les lignes (Kovers)

La silver économie, vous en avez déjà entendu parler ?

Les auteurs de La Silver économie, Dominique Boulbès et Serge Guérin, ont décidé de faire un bilan, ils croisent deux regards, celui d'un chef d'entreprise et celui d'un sociologue spécialiste de la "planète" senior.

La Silver économie, 60 acteurs de l'économie des 60+, ont rencontré donc 60 acteurs, 60 initiatives, 60 expériences autour du vieillissement.

La silver économie recouvre en fait trois types d’entreprises

- des start-up,

- des sociétés dont les produits sont en train de se "sénioriser" comme les banques, la presse magazine, les croisières, les hôpitaux....

- des entreprises qui fabriquent des produits spécifiquement destinés aux seniors.

Cette Silver économie n’est pas un "truc de vieux !

Dominique Boulbès, l'un des auteurs chef d'entreprise

Plus les acteurs sont jeunes, plus ils cherchent à donner du sens à leur activité

Le  constat est que la silver économie réconcilie à la fois l’économique et le social, les logiques privées et publiques et aussi tous les âges. Dans ce secteur qui prend en compte le vieillissement, les acteurs s’inscrivent dans des projets de long terme.

Les seniors sont de grands consommateurs

Ils assurent en 2015, 54% des dépenses de biens et services :

- dont 64% pour la santé,

- 56% pour les dépenses d’assurance,

- 57% pour les loisirs 

- 58% pour les équipements de la maison.

Un véritable marché pour la plupart des entreprises.

Comment les nouvelles technologies peuvent-elles resserrer les liens générationnels?

L’âge peut apparaître comme un critère discriminant. Ne faut-il pas alors craindre que les personnes âgées se retrouvent exclues de la société, dans laquelle pourtant elles vivent ? C'est sans doute grâce aux petits enfants et/ou arrières petits enfants que les choses changent. Un dialogue s'instaure, sans jugement ni barrières générationnelles, chacun se rejoint au milieu du pont et sans appréhension.

A priori les nouvelles technologies favoriseraient les liens sociaux. Mais peut-on vraiment parler de lien social entre les générations, si celles-ci ne communiquent que via un écran ?

Les auteurs

Dominique Boulbès

Institut d’Etudes Politiques de Paris, DEA d’économie, est chef d’entreprise, intervenant depuis 30 ans dans le secteur des services. Il est aujourd’hui Président du groupe Indépendance Royale, acteur majeur du maintien à domicile des personnes âgées, et du fonds de dotation Silver Culture, dédié aux projets culturels et scientifiques relatifs au vieillissement. Il est l’auteur de Vieillir Le grand vertige.

Image

Serge Guérin

Docteur (Hdr), professeur à l’Inseec, dirige le MSc « Directeur des établissements de santé ». Sociologue et consultant, il est spécialiste de la société de la longévité et auteur de nombreux ouvrages et études. Il préside le Conseil scientifique de la Fondation Korian pour le bien-vieillir et siège au Haut Comité de la Famille, de l’Enfance et de l’Age.

Image

La silver économie fait bouger les lignes
La silver économie fait bouger les lignes (Kovers)