franceinfo junior, France info

Conditions de vie en prison : une honte française

Avec près de 78.000 détenus pour 57.000 places, les prisons françaises comptent parmi les plus surpeuplées des pays occidentaux. Cette surpopulation carcérale explique en partie la violence qui sévit, quotidiennement, en prison.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Une nouvelle agression de gardien s'est produite lundi à Condé-sur-Sarthe, une prison toute neuve mais
qui accueille des détenus particulièrement difficiles. Condé-sur-Sarthe, avec une soixantaine de prisonniers
pour 200 places, pourrait pourtant faire figure de modèle.

Car dans la plupart des 190 établissements
pénitentiaires français, les détenus s'entassent à trois ou quatre dans des
cellules prévues pour deux. Le pompon : Tahiti avec 169 détenus pour 54
places seulement.
En 2013,la France a été condamnée par
la Cour européenne des droits de l'homme pour "traitements
dégradants". Une décision qui vient sanctionner les conditions de détention, souvent inhumaines, dans les établissements pénitentiaires français. Indigne d'un grand pays développé.

Note d'hôtel ?

Avec 190 prisons et près de 70.000 détenus, le budget de l'Adminsitration pénitentiaire dépasse les 2,5 milliards d'euros chaque année.

Alors, aux Pays-Bas voisins, on pense tenir la solution : un projet de loi prévoit de
faire participer chaque détenu aux frais de son incarcération à hauteur de 16
euros par jour. Une sorte de note d'hôtel ?

Sur les
conditions de vie dans les prisons françaises, Elsa Dujourdy, juriste à l'OIP (Observatoire international des prisons). répond
aux questions des abonnés à Mon Quotidien , le quotidien des 10-14 ans.
Au micro : Espoire, Grâce, Amin et Marc, 11 ans.

La justice expliquée aux enfants

Un thème difficile mais passionnant que les éditions Fleurus
font découvrir aux enfants : le monde judiciaire de A à Z. Du rôle de la police, jusqu'à la case prison, en passant par les juges, les avocats, les différents tribunaux, ce
qu'est une garde à vue, comment se déroule un procès, les différences entre les
juridictions...

Le tout est illustré sous forme de BD, avec aussi des schémas clairs et précis.

La Justice ,**** aux éditions Fleurus. A lire seul à
partir de 12 ans, ou avec un adulte pour les enfants un peu plus jeunes.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)