Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous ... Viktor Orban

Alors que la Hongrie a édifié un mur à sa frontière avec la Hongrie, France Info vous explique qui est celui a porté le projet, le Premier ministre Viktor Orban

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Viktor Orban le 10 juin 2015©MAXPPP)

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban est un dirigeant populiste qui est aussi régulièrement qualifié de "dictateur". D'ailleurs au printemps dernier, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker l'a accueilli lors d'un sommet européen en lui lançant "salut dictateur".

Fin du communisme

Au départ, Viktor Orban est issu de l'opposition au régime communiste hongrois. A la fin des années 80, il appelle à des élections libres dans son pays et créée un parti politique, le Fidesz, un parti libéral. Après la chute du communisme, Orban devient député à 27 ans. Puis Premier ministre à 35 ans en 1998.

Première expérience du pouvoir  

Pendant les quatre années qui suivent, Viktor Orban libéralise l'économie, diminue les impôts, l'inflation et le taux de chômage. Mais il est battu aux élections en 2002 et passe huit ans dans l'opposition.

Retour au pouvoir

En 2010, Viktor Orban il revient au pouvoir. Il est clairement populiste. Il flatte son électorat et sa fibre patriotique. Sa devise pour la Hongrie est "travail, foyer, famille, santé et ordre".

 

Il change la constitution à plusieurs reprises en affaiblissant le pouvoir de la justice et en limitant les libertés. La Hongrie a par exemple instauré la détention provisoire illimitée et récemment, Viktor Orban s'est prononcé pour le rétablissement de la peine de mort.

Combat contre l’immigration

Ce qui fait bondir l'Europe. Car la Hongrie fait partie de l'UE depuis 2004. Et la peine de mort, ce n'est pas possible dans un pays de l'Union européenne.

 

Mais depuis plusieurs mois, Viktor Orban a adopté un discours anti-immigrés très virulent dans un pays confronté à l'arrivée massive des migrants. L'extrême-droite monte en puissance. Alors le populiste Orban durcit encore sa politique.

 

Par exemple, il a lancé récemment une grosse campagne d'affichage qui annonce : "Si vous venez en Hongrie, vous ne pouvez pas prendre le travail des Hongrois". Par ailleurs, Orban affirme qu'il est contre le mélange religieux dans son pays.

 

Mais sa réalisation la plus frappante reste la clôture de barbelés de 175 kilomètres de long qui sépare maintenant la Hongrie de la Serbie.

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ici

(Viktor Orban le 10 juin 2015©MAXPPP)