Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... SpaceX

Alors que SpaceX a réussi à récupérer le premier étage de sa fusée sans dommage ce weekend, France Info vous explique quelle est cette société.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(La fusée Falcon 9 de SpaceX décolle le 9 avril de Cap Canaveral©MAXPPP)

SpaceX, c’est la conquête spatiale à l’heure de la "récup". Cette société américaine a pour modèle la réutilisation des fusées et des cargos de l’espace. Elle a été créée en 2002 par un homme charismatique qui avait à l’époque 30 ans, Elon Musk.

 

Rupture avec la tradition spatiale

L’idée de SpaceX est d’inventer un modèle inverse de celui pratiqué depuis des décennies par l’industrie spatiale, à savoir le lancement d’une fusée, qui met en orbite un satellite, les étages de la fusée tombent dans l’atmosphère, se désintègrent, et seul, le satellite reste, en tournant autour de la terre. Cela coûte horriblement cher.

Récupération

Conséquence, SpaceX veut récupérer les fusées. Le premier exploit a eu lieu en décembre 2015 quand la fusée Falcon 9 a décollé de Cap Canaveral en Floride. Après 2 minutes 30 de  vol, le premier étage de la fusée (70 mètres de hauteur) a stoppé sa poussée, s’est détaché du reste du lanceur et est revenu sur terre en marche arrière grâce à l’allumage des moteurs en mode rétrofusées, qui ont freiné la chute et rendu l’atterrissage possible sur un terrain à 9 kilomètres du pas de tir.

Ce week-end (samedi 9 avril 2016), la fusée Falcon 9 a suivi le même schéma, sauf que son premier étage s’est posé sur une barge flottante, dans l’océan, au large de la Floride.        

Les cargos aussi

Le 9 avril, la fusée Falcon 9 a lancé un autre engin réutilisable de la société SpaceX, une capsule Dragon, qui est un cargo de l’espace destiné à ravitailler la station spatiale internationale ISS.

Et là, c’est pareil. L’engin livre trois tonnes de nourriture, d’eau et de matériel scientifique pour les astronautes. Il récupère les déchets et revient sur terre. SpaceX est une fois de plus en rupture avec ses concurrents puisque le cargo russe Progress se désintègre dans l’atmosphère une fois qu’il a ravitaillé la station spatiale, de même que  le cargo spatial européen ATV.        

Les échecs

Avant ces succès, il y a eu de nombreux échec et notamment le dernier en juin 2015   avec l’explosion de la fusée Falcon 9 peu après le décollage. La société SpaceX a aussi failli déposer le bilan en 2008.

Cela dit, il ne faut pas oublier qu’au début de la conquête spatiale, quand les Américains ont voulu rattraper leur retard sur les Soviétiques à la fin des années 50, c’était échec sur échec.

Mais aujourd’hui, si les lancements avec retour du premier étage commencent à fonctionner, le patron de SpaceX, Elon Musk, estime qu’il peut diviser par 100 le coût des lancements.  

Elon Musk, le winner   

Elon Musk est né en Afrique du Sud, mais il vit aux Etats-Unis depuis 1992 et a aujourd’hui 45 ans. Look cool, tee-shirt noir sous la veste, mâchoire carrée, cet homme a réalisé une très belle opération en revendant en 2002 la société PayPal, de paiement en ligne, dont il était copropriétaire.

Avec l’argent, il a fondé SpaceX, qui se retrouve dans la cours des grands, face à des mastodontes comme la NASA ou Arianespace.

Musk = Tesla

Elon Musk, c’est aussi de la voiture électrique. Les voitures Tesla, dont il a pris le contrôle de cette société en 2008. Les stars américaines comme Beyoncé, Cameron Diaz, Ben Affleck se sont jetées rapidement sur les Tesla.

Mais l’objectif d’Elon Musk est un public beaucoup plus large. Et c’est bien parti puisque le dernier modèle de la marque, la «Tesla Model 3» a été déjà précommandé par 325.000 clients quelques semaines après sa présentation, alors que la voiture ne sera disponible que fin 2017…  

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ici

(La fusée Falcon 9 de SpaceX décolle le 9 avril de Cap Canaveral©MAXPPP)