Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous ... le trou de la Sécu

Alors que la Cour des comptes préconise des réformes pour la Sécurité sociale, France Info vous explique le trou de la Sécu.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Dépenses de santé©MAXPPP)

Le trou de la Sécurité sociale, ce n'est pas le déficit de la Sécu, c'est l'accumulation de tous les déficits, année après année. Depuis 25 ans, seules trois années ont été en excédent, le reste, ce sont des déficits. Résultat, aujourd'hui, ce trou qu'on appelle aussi la dette sociale, s'élève à 158 milliards d'euros. 

Pourquoi ?

Les dépenses de la Sécurité sociale augmentent plus vite que les recettes depuis bien longtemps. Deux phénomènes sont venus accélérer le déséquilibre, la hausse du chômage qui fait rentrer moins de cotisations et d'un autre côté, le vieillissement de la population, avec notamment les départs en retraite des baby-boomers et leurs dépenses de santé. 

Branche maladie très … malade  

Parce que dans la Sécu, il y a la branche vieillesse ainsi que trois autres branches. La branche vieillesse sert à payer les retraites du régime général. Il y a aussi la branche famille, la branche accident du travail et surtout la branche maladie qui est la plus déficitaire, autant que les trois autres branches réunies. 

Efforts dérisoires   

Il est vrai que des progrès ont été notés depuis 2010. Pour l'année 2014 par exemple, le déficit de la Sécu a été moins important que l'année précédente avec 12,8 milliards d’euros, contre 16 milliards en 2013. On voit bien que l'on reste en déficit et que le trou, n'est pas prêt d’être comblé. 

CRDS

Cela fait pourtant longtemps que la France tente de le combler  avec un prélèvement bien connu, sur tous les revenus, sur nos salaires, notamment, la CRDS, la contribution pour le remboursement de la dette sociale, en plus de nos cotisations sécu d'origine. 

 

La CRDS a été instaurée en 1996 par Alain Juppé qui avait pris peur à l’époque devant le trou qui se chiffrait à l'équivalent de 40 milliards d'euros. La CDRS devait s'arrêter au bout de 13 ans, mais 19 ans après, on la paie toujours et le trou de Sécu est maintenant quatre fois plus profond qu'en 1996.

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ici

(Dépenses de santé©MAXPPP)