Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous ... le patrimoine mondial de l'UNESCO

Alors que la Champagne et la Bourgogne viticoles ont été classées au patrimoine mondial de l’UNESCO, France Info vous rappelle quelle est cette liste.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Le logo de l'UNESCO©MAXPPP)

Le Patrimoine mondial de l’UNESCO, ou patrimoine de l’humanité, est une liste élaborée par  l’UNESCO, l’institution de l’ONU chargée de l’éducation, des sciences et de la  culture. Le but est de préserver et transmettre ce patrimoine aux générations futures. Pour figurer sur la liste, les sites doivent avoir une valeur exceptionnelle, universelle.

Patrimoine culturel et naturel

Il y a deux grandes familles dans les sites de l’UNESCO. Culturelle et naturelle. Dans le monde actuellement, il y a 1.031 sites ou biens classés. 802 sont culturels, 197 sont naturels et  32 sont mixtes. Exemple de site culturel,  la grande muraille de Chine. Site naturel, le Grand Canyon aux Etats-Unis. Site mixte, le Mont Athos en Grèce avec la montagne et les monastères. 

C’est l’Italie qui compte le plus de sites (51), essentiellement  culturels, comme le centre historique de Florence. Ensuite, il y a la Chine, l’Espagne et la France avec 41 sites essentiellement culturels là-aussi.

Sélection

Pour obtenir un classement de l’UNESCO chaque pays doit d’abord placer son site sur ce qu’on appelle une liste indicative qui est l’antichambre de la liste de l’UNESCO. Il y a dix critères de sélection. Plusieurs commissions se réunissent et le processus prend des années. Une fois par an, les inscriptions sont annoncées. Cette année, il y en a eu 24.                   

Conséquences du classement

Le site ou le bien en question peut recevoir des fonds de l’UNESCO, mais avec quatre millions de dollars par an pour tout le monde, ce n’est pas énorme. Ensuite, le classement donne quelques obligations. On ne peut pas faire n’importe quoi aux abords d’un site classé, notamment en matière de construction. Par ailleurs, l’Etat doit prendre des mesures pour protéger, pour valoriser le site.

Coup de fouet sur le tourisme

Le chiffre de 20% de fréquentation touristique supplémentaire est souvent cité. Quoi qu’il en soit, le classement est un atout énorme pour l’image de marque d’un lieu, qui est noté dans les guides touristiques du monde entier. Imaginons un touriste canadien sur un paquebot de croisière. Sur son guide, il voit le Havre, classé au patrimoine mondial en 2005 pour son architecture Perret. Il est alors tenté de visiter la ville avant de prendre un car pour Paris.

Le Havre et les croisières

Cela s’est senti concrètement depuis 10 ans au Havre. Sur le seul critère des croisières. En 2004, il y avait 54 escales de bateaux de croisière dans la ville. En 2014, 118 escales. Et un croisiériste sur deux a visité la ville. Cela représente plus de 100.000 touristes qui ont chacun dépensé en moyenne 87 euros en restaurant, musées, vêtements ou encore en bijoux.

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ici

(Le logo de l'UNESCO©MAXPPP)