Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... la coalition contre Daech

Alors que la Russie pourrait prochainement entrer dans une large coalition contre Daech, France Info vous rappelle quelle est la coalition actuelle.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Des chasseurs sur le porte-avions Charles de Gaulle le 18 novembre 2015©MAXPPP)

La coalition internationale contre Daech existe depuis l’automne 2014. Elle est menée par les Etats-Unis, qui lancent 90% des frappes en Irak et en Syrie. 21 pays principaux se trouvent dans la coalition mais tous ne mènent pas des raids et tous n’ont pas décidé de frapper au même moment.

Ceux qui ne frappent pas   

Face à l’avancée fulgurante du groupe Etat islamique en 2014, les Etats-Unis commencent à lancer des raids en aout et la coalition se forme en septembre.

Dans cette coalition se trouvent des pays qui ne mènent pas d’attaque aérienne et dont on parle peu en général. Allemagne, Italie, Espagne, Portugal, Pologne, Estonie et Albanie fournissent des armes à ceux qui combattent Daech. Ils fournissent aussi des instructeurs militaires.

Ceux qui frappent

En dehors des Américains, les frappes sont menées par des pays occidentaux dont les avions sont basés dans la région. En général ces pays engagent entre six et dix chasseurs, ce qui est assez limité.

Il s’agit de Grande-Bretagne, qui ne frappe pas en Syrie, de l’Australie, des Pays-Bas, du Danemark, de la Belgique et de la France qui engage le plus d’appareils en dehors des Etats-Unis avec 33 chasseurs.

La France dans la coalition  

La France s’est engagée par paliers. D’abord avec des frappes en Irak en septembre 2014, puis en Syrie un an après. Actuellement la France a 12 appareils (Rafale et Mirage 2000) stationnés en Jordanie et aux Emirats arabes unis. Mais avec le porte-avions Charles-de-Gaulle, cela fait 21 chasseurs de plus (Rafale + Super-Etendard).

Pays arabes

Plusieurs pays arabes participent aussi à la coalition. L’Arabie saoudite, la Jordanie, les Emirat arabe unis, le Maroc, Bahreïn, le Qatar et la Turquie. Mais tous ces pays n’interviennent forcement pas en Syrie. 

Moscou hors de la coalition...

La Russie ne fait pas partie de la coalition mais les choses ont beaucoup bougé récemment. Les Russes se sont d’abord engagés en Syrie pour défendre le régime de Bachar al-Assad, très affaibli.

Ils ont d’abord beaucoup frappé des opposants syriens qui ne font pas partie de Daech. Cette politique a été dans un premier temps dénoncée par les occidentaux, dont la France.       

… Mais bientôt dedans ?

Seulement voilà, le groupe Etat islamique a revendiqué l’attentat contre l’avion de ligne russe dans le Sinaï en octobre. Par  conséquent, Moscou se focalise maintenant beaucoup plus contre Daech.

Parallèlement, les attentats du 13 novembre à Paris ont donné une urgence supplémentaire à l’engagement français pour tenter de vaincre Daech. Et la semaine dernière, François Hollande en est arrivé à souhaiter une large «coalition» contre l’ennemi commun.  C’est pour cela qu’il rencontre cette semaine Vladimir Poutine et Barack Obama. 

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ici

(Des chasseurs sur le porte-avions Charles de Gaulle le 18 novembre 2015©MAXPPP)