En direct du monde, France info

Peur de l'empoisonnement, panique à l'annonce de sa victoire : un livre raconte les improbables premiers pas de Trump à la Maison Blanche

Particulièrement attendu et redouté par le président des Etats-Unis, le livre "Le Feu et la Fureur, dans la Maison Blanche de Trump" sort mardi prochain. Les premiers extraits sont sans concession sur les lubies de Trump et le chaos qui règne dans son entourage.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Edité par Mariam El KurdifranceinfoGrégory PhilippsRadio France

Mis à jour le
publié le

Donald Trump, le soir de son élection à la présidentielle des Etats-Unis, le 8 novembre 2016.
Donald Trump, le soir de son élection à la présidentielle des Etats-Unis, le 8 novembre 2016. (MAXPPP)

Il fait trembler l'admnistration Trump et trépigner ses adversaires. Le livre Le Feu et la fureur, dans la Maison Blanche de Trump, qui sort aux Etats-Unis, mardi 9 janvier 2018, est signé Michael Wolff. L'homme, journaliste pour plusieurs gros titres (USA Today, Vanity Fair, Hollywood Reporter) a passé une année complète dans les coulisses de la Maison Blanche, menant près de 200 entretiens. Wollf raconte qu'au départ, l'idée était de Trump. Puis, rapidement, le journaliste s'est installé sous les ors de la Maison Blanche pour occuper une demi place sur l’un des canapés de la West Wing, parce que dans le chaos de ce début de mandat, personne n’était capable de lui autoriser ou de lui interdire les accès.

Un président imprévisible, impulsif

L'un des moments les plus croustillants du livre est probablement celui qui raconte la soirée du 8 novembre 2016, lorsque Donald Trump remporte la présidentielle. À ce moment-là, Donald Trump ressemble à un type qui vient de croiser un fantôme, écrit Michael Wolff. Jusqu’au dernier moment, il ne pensait pas l’emporter, Melania pleure et ce ne sont pas des larmes de joie.

Ensuite, le journaliste raconte les premiers jours à la Maison Blanche d’un président imprévisible, impulsif. Quand un conseiller vient lui expliquer la Constitution, il décroche dès le quatrième amendement. On y découvre un président qui regarde beaucoup la télévision, notamment le soir à 18h30 au dîner, composé d’un cheeseburger qu’on va chercher dans un restaurant McDonald's choisi au hasard. Parce que l’une des phobies de Trump est de se faire empoisonner.

Bannon, l’ultra conservateur qui se lâche

Ce livre décrit aussi avec minutie les luttes de pouvoir entre d’un côté Steve Bannon, l’idéologue et le couple Jared Kushner-Ivanka Trump. La fille adorée raconte à qui veut l’entendre dans les couloirs de la Maison Blanche qu’elle sera un jour la première femme présidente des Etats-Unis.  

L'idéologue Steeve Banon est très critique notamment vis-à-vis de la famille du président et de son fils Donald Trump Junior qui est mouillé dans l’enquête russe. Les contacts avec Moscou, "c’était une vraie connerie", dit Bannon qui profite de ce livre pour régler ses comptes. D’ailleurs, la réaction de Donald Trump n’a pas tardé mercredi, par voie de communiqué. "Quand je l’ai viré, Bannon n’a pas seulement perdu son emploi mais aussi la raison", dit-il. Quand à la porte-parole de la Maison Blanche, elle s’est dite mercredi soir furieuse de la parution de ce livre, qualifié de fiction du même niveau que les tabloïds.    

Donald Trump, le soir de son élection à la présidentielle des Etats-Unis, le 8 novembre 2016.
Donald Trump, le soir de son élection à la présidentielle des Etats-Unis, le 8 novembre 2016. (MAXPPP)