En direct du monde, France info

En direct du monde. Ces Français qui deviennent des stars en Corée du Sud

Arnaud Laudrin a 28 ans et c'est une star en Corée du Sud, via les émissions et la pub. Il n'est pas le seul : les étrangers fascinent le public. Et des programmes entiers leur sont consacrés.

Arnaud Laudrin, \"star\" de la télévision en Corée du Sud. 
Arnaud Laudrin, "star" de la télévision en Corée du Sud.  (YOUTUBE)

La star des télés coréennes s'appelle Arnaud Laudrin. Il a voyagé quelques années à l’étranger avant de s’installer à Séoul avec sa femme (coréenne ) et 1 000 euros en poche. Il a commencé par ouvrir un stand de crêpes dans un petit marché perdu de la capitale. Seul  "blanc bec" du quartier, comme il le dit lui-même, il a vite été repéré, et la chaîne publique de télé, KBS, l’a invité à participer à une émission intitulée Mon voisin Charles, qui suit le quotidien d’étrangers en Corée.

Pendant deux mois, Arnaud Laudrin s'est retrouvé filmé en permanence, les téléspectateurs ont suivi ses galères sur le marché, ses conversations assez drôles avec sa belle-mère. Et le succès a été fulgurant. Les clients ont afflué, les télévisions l’ont invité les unes après les autres et s’intéressent même à sa famille : sa mère, venue lui rendre visite à Séoul, s'est ainsi retrouvée sur le plateau d’un talk-show !

Arnaud garde la tête froide et le sens des affaires : il profite de cette notoriété télévisuelle pour ouvrir une crêperie à Hongdae, dans un quartier étudiant. Aujourd’hui, il veut lancer un commerce de produits bretons.

Arnaud n'est pas un cas isolé

La première star française en Corée s'appelle Ida Daussy, une Normande devenue un phénomène de la télé il y a une dizaine d’années. "Dans les rues de Corée, Zinédine Zidane peut marcher sans être reconnu, mais pas Ida Daussy ! ", a même écrit un jour le Korea Times. Aujourd’hui, un autre Français, Fabien Yoon, 29 ans, apparaît très souvent sur les écrans coréens. Acteur, modèle, ceinture noire de Taekwondo, il multiplie les émissions télé. Il vient aussi de publier un livre de cuisine coréenne.

Mais il n’y a pas que des Français ! Un jeune Australien, un Ghanéen, un Belge, un Italien, sont ainsi devenus des célébrités que talk-shows et émissions de télé-réalité s’arrachent. Tous parlent couramment coréen et les téléspectateurs adorent et raffolent de ces programmes qui montrent le quotidien d’étrangers dans leur pays.

Les Coréens cherchent une reconnaissance dans le regard des étrangers

La Corée du Sud est un pays qui ne s’est ouvert que récemment à l’extérieur. Il y a encore 20 ans, on y trouvait très peu d’étrangers. D’où cette intense curiosité, même aujourd’hui. Les Coréens sont absolument fascinés de voir des étrangers s’intéresser sincèrement à la culture de leur pays et faire l’effort de parler leur langue. La Corée du Sud est également avide de reconnaissance internationale et elle adore le miroir toujours très positif tendu par ces étrangers du petit écran.

Car ce sont avant tout des émissions de divertissement, qui en général évitent soigneusement de parler des problèmes plus profonds qui agitent la société sud-coréenne.

Arnaud Laudrin, \"star\" de la télévision en Corée du Sud. 
Arnaud Laudrin, "star" de la télévision en Corée du Sud.  (YOUTUBE)