En direct du monde, France info

A New-York, hommage à Alfred Hitchcock sur le toit du MET

Une artiste britannique a conçu une réplique de la maison du film "Psychose". L'oeuvre surplombe Central Park, à Manhattan. Visite guidée.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Réplique du manoir en bois rouge du glaçant Norman Bates © Maxppp)

Cornelia Parker a installé sur le toit du célèbre Metropolitan Museum of art (MET) une réplique du manoir en bois rouge du glaçant Norman Bates, le héros du film Psychose. Comme pour le film il y a 56 ans, l’artiste n’a recréé que deux façades de la maison de style victorienne, qui s’appuie, pour le reste, sur des échafaudages. Et pour que l’installation soit la plus authentique possible, les ouvriers que Cornelia Parker a supervisé ont construit la maison à partir des planches d’une grange tout ce qu’il y a de plus réelle, située dans le nord de l’Etat de New York.

Cette oeuvre n'est pas seulement un hommage à Hitchcock, mais aussi à la culture américaine, dont Cornelia Parker se dit fascinée. Car, en contraste saisissant avec les gratte-ciels de Manhattan au loin, le manoir rappelle l’Amérique rurale, ses granges et ses maisons de bois rouge. Baptisée “Objet Transitionnel - PsychoBarn” , l’installation oppose le réconfort d’une maison à l’architecture familière à l’horreur que cette maison représente dans le film d’Hichcock. Elle oppose aussi l’authenticité, au décor de cinéma. C’est une oeuvre à multiples lectures, comme l’artiste britannique en a le secret.

(Réplique du manoir en bois rouge du glaçant Norman Bates © Maxppp)