Cet article date de plus de neuf ans.

Le Chameau appelé : vaisseau du désert

écouter (4min)
En chaque début d’année, nous dégustons la galette des rois, censée nous rappeler les rois mages venus pour la naissance de l’enfant Jésus. Compte tenu qu’ils devaient traverser des déserts, le seul moyen de transport probable était le chameau.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Franceinfo (Franceinfo)

La galette des rois était déjà présente avant la
naissance de Jésus lors des saturnales des romains. La fève désignait l’esclave
qui serait le « roi d’un
jour »… avant d’être mis à mort ! ou plus probablement de retourner
à sa vie servile à l’issue de celle-ci.

L’évangile selon Saint Mathieu,
qui a probablement « christianisé » cette fête païenne est le seul à
parler de ces mages traversant le désert.

Le chameau était et est
encore l’indispensable moyen de transport

Aujourd’hui 400 millions de personnes environ dans le
monde sont concernés par les camélidés qu’ils soient chameaux, ou lamas. Bernard Faye président de l’Isocard organisme international de recherche sur
les camélidés, ancien maitre de recherche au CIRAD (Centre international de
recherche agronomique pour le développement)  nous rappelle que les camélidés qui
comprennent les chameaux, mais aussi les lamas et les alpagas, compte environ 30
à 35 millions d’individus.(pour tout savoir sur les camélidés, je vous recommande le site du CIRAD consacré à ce sujet, ludique et passionnant, rédigé principalement par Bernard Faye.

Compagnon indispensable des populations nomades, cet
animal apporte également du lait qui possède des propriétés bien supérieures au
lait de vache. Riche en vitamine C, plus digestif, hypoallergène, il permet également
aux diabétiques de mieux équilibrer leur glycémie. Un animal qu’il faut donc
protéger à bien des égards.

C’est précisément l’objectif de l’association
camélomanes, qui, sur les traces de son président d’honneur Théodore Monod,
invite les amoureux du désert et du chameau à se retrouver chaque année à Noël,
à Douz dans le sud Tunisien pour un "marathon des sables".

François Brey président de l’association qui est arrivé
11ème sur 48 participants il y a 10 jours, et prépare activement la 12
ème édition, qui aura lieu à DOUZ, le 12 décembre 2012 à 12h12 précises ! 

L’entrainement de "l’équipe de France" est
assurée par une passionnée Franco- Tunisienne qui organise sur place des Méharées
pour touristes. Dominique Abdelatif de l’agence Nomade 12 nous explique les
qualités étonnante du dromadaire "qui n’a pas besoin de GPS pour trouver
le point d’eau ! "

Le tourisme compense en partie la disparition programmée
des caravanes. De nombreuses agences comme Nomades Aventures, offrent un choix de circuits à dos de chameaux à travers
le monde, un moyen de mieux apprécier les paysages époustouflants des régions
désertiques, de partager la vie des nomades, apprécier leurs cultures, et à mieux les protéger.

La proximité de cet
animal qui n’a pas fini de nous étonner!

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.