Cet article date de plus de huit ans.

Le tactile au service de l'éveil de l'enfant

écouter (5min)
C'est le dernier volet de notre feuilleton consacré aux "bébés geek". Quel impact le maniement des tablettes tactiles peut-il avoir sur le développement des tout petits ? On a posé la question à des chercheurs et pédopsychiatres.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

Niché au dernier étage d'un batiment de la Sorbonne à Paris, le laboratoire d'Olivier Houdé. Ce chercheur en psychologie du développement et de l'éducation mesure l'activité cérébrale des enfants à l'aide d'un éléctroencéphalogramme. Grâce à cette expérience, le chercheur peut comprendre le fonctionnement du cerveau d'un petit face à un écran d'ordinateur.

Un éveil cognitif précoce

Le processus serait le même avec un écran tactile, selon ce professeur en psychologie, même si aucune étude n'a encore été menée. Les premiers résultats permettent donc à Olivier Houdé d'affirmer que la tablette tactile développe certaines capacités chez l'enfant : "un éveil cognitif précoce, une rapidité de traitement de l'information, une capacité à faire du multi-tâches " précise le professeur. Ca c'est pour l'aspect positif.

Le négatif ? Ces tout petits "n'ont pas encore la capacité à prendre de la distance avec ce qu'ils voient sur cet outil " poursuit le pédopsychiatre Claude Allard auteur de "L'enfant au siècle des images" , "d'où l'importance du rôle des parents. Ils doivent accompagner les enfants ".

**Des parents fiers de leur progéniture

**

Des parents qui poussent souvent, inconsciemment, par fierté, leurs petits à utiliser les outils numériques selon le psychologue Mickael Stora, fondateur de l'Observatoire des mondes numériques : "Ce sont eux qui introduisent les tablettes à la maison. Ce sont eux qui y jouent avec leurs enfants. Et ils sont fiers des capacités de leurs petits qu'ils vantent ! "

Un rapport remis en janvier

Olivier Houdé participe à un rapport qui sera remis en janvier par l'Académie des sciences sur le sujet. Contrairement à celui rendu par le gouvernement en novembre dernier, il ne préconise pas l'interdiction des jeux tactiles avant 3 ans à condition qu'ils soient encadrés par leurs parents.

Selon le chercheur, on vit, à l'heure du numérique, une véritable révolution, comparable à l'apparition de l'imprimerie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.