Ces applis qui ont changé nos vies. Mapstr, le réseau social français des bonnes adresses

Tous les jours de l'été, franceinfo vous présente une application qui a changé vos vies ou vos habitudes. Focus sur Mapstr, cette application est une carte personnalisée et personnalisable où enregistrer et retrouver facilement ses lieux préférés, partout dans le monde.
Article rédigé par France Info - Camille Laurent
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Ces applis qui ont changé nos vies : Mapstr (FRANCEINFO)

Où déjeuner ? Où se balader ? Où sortir ce soir ? Ces questions, vous vous les êtes sans doute posées cet été. Sauf qu'il n'est pas toujours facile de se rappeler de toutes les bonnes adresses. C'est le rôle de Mapstr, l’application française se veut “le réseau social des bonnes adresses”.  

Son nom vient de l’assemblage des mots anglais “Master” (maître) et “Map” (carte). L’appli est à la croisée d’une cartographie et d’un pense-bête. Elle arrive sur nos téléphones, Apple et Android, en 2015. Et c’est la première application où chacun peut remplir la carte de son monde, de ses lieux préférés, recommandés, à tester et les partager.

Une centaine d'adresses enregistrées en moyenne par compte

Finis les post-it, listes ou cartes de visite qu’on perd. Pour Domitille, Parisienne gourmande, c’est une appli de référence. Elle utilise Mapstr depuis 2018 : "Les terrasses ensoleillées, les meilleures glaces, les meilleurs bars à vin, les bonnes adresses pour un rendez-vous pro... " énumère-t-elle. Dominique retrouve tous ces bons plans sur sa carte Mapstr : "Ce qui m'a tout de suite plu et que je ne retrouvais pas sur les autres applications, c'est le fait de pouvoir partager ma carte et de pouvoir m'abonner aux cartes des autres utilisateurs. Parce qu'il y a tellement de nouvelles adresses qui ouvrent ! Je suis également abonnée aux cartes d'influenceurs ou de certains médias spécialisés. Et quand je prépare un voyage par exemple, ça me fait mon carnet de bord que je pourrai partager après avec des amis."

"Ça me permet d'avoir MA carte à jour de toutes les adresses que j'ai déjà testées ou celle que je veux tester."

Dominique

utilisatrice de Mapstr depuis cinq ans

Une interface, beaucoup d'infos

Mapstr se veut pratique, simple d’utilisation, gratuite, sans publicité et garantit la confidentialité. Elle rassemble près de trois millions d’utilisateurs, en France mais aussi ailleurs. L’appli est présente dans plus de 150 pays et a déjà permis d’enregistrer plus de huit millions de lieux dans le monde.

Parmi les fonctionnalités, vous pouvez créer autant de labels que vous voulez pour vous y retrouver, toutes les infos pratiques apparaissent lorsque vous enregistrez un lieu, ou encore une alerte de proximité vous prévient quand vous êtes proche d’un lieu que vous avez enregistré.

Mapstr s’est fait connaître grâce à quelques jolis coups, comme ce partenariat avec la Mairie de Paris pour la Nuit blanche. L'appli a aussi publié son “petit guide de la réouverture”, après des mois de confinement. Tout comme sa carte des “bars où voir la Coupe du monde de foot”.

Son créateur, Sébastien Caron, explique que la supériorité de Mapstr sur les applis qui pourraient être ses concurrents, TripAdvisor ou Yelp, c'est que ces dernières se fondent sur des avis d’inconnus, parfois faux. Quant à Google Maps, elle est moins ludique.

Petit bémol : Mapstr permet certes d’éviter les mauvaises surprises, mais à force de savoir à quoi s’attendre tout le temps, peut-être qu’un peu d’inconnu ferait du bien ?

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.