Ces applis qui ont changé nos vies. NutriVize, la nutrition sous contrôle

Chaque jour cet été, on vous présente une application qui a changé vos vies ou vos habitudes. Une appli que vous avez peut-être utilisé : une appli de nutrition. Perdre du poids, mieux manger, l’objectif minceur, les applications aux formules magiques font recettes avant et pendant l’été. Comment faire le tri, que croire, laquelle choisir ?
Article rédigé par France Info - Laura Lavenne
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
Ces applis qui ont changé nos vies : NutriVize (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

N’en déplaise au diktat du "summer body", ce qui compte, c’est de mieux manger : plus équilibré, sans abus, ni excès, de tout, mais dans les bonnes proportions. Parmi les applications de rééquilibrage alimentaire, Nutrivize, propose une approche un peu différente. Lancé en mai 2023, par Alexandre Chombeau, le principe c’est d’être accompagné quotidiennement par une diététicienne.

"Vous pouvez la contacter n'importe où. Si vous partez en vacances, vous êtes encore en relation avec votre diététicienne, explique Alexandre Chombeau. Vous écrivez à toute heure du jour et de la nuit. Vous avez votre diététicienne dans votre poche, vous allez pouvoir, dans votre espace de messagerie, un petit peu comme sur WhatsApp, vous dire ‘Voilà, écoutez, moi je mange beaucoup de fast-food et je n’ai pas envie de passer du jour au lendemain à manger du flocon d'avoine toute la journée’. Parce que ça, c'est un petit peu ce qu'on promet dans les magazines féminins. Changer drastiquement votre alimentation. Nous, on pense que ça ne va pas fonctionner. Donc on prône un équilibre alimentaire, une évolution, une transition qui va se faire dans le temps."

Compter les calories 

Une approche globale qui a un coût, 99 euros par mois, le premier mois. La santé et notamment la santé alimentaire est, aussi, un business coûteux et qui comporte des risques. Surtout si vous optez pour une application qui vise à compter ses calories chaque jour. Le risque c’est de développer des troubles du comportement alimentaire, prévient Alexandra Retion, elle est nutritionniste et diététicienne à Paris.

"Si vous êtes sur une application, vous allez être constamment en train de surveiller ce que vous mangez. Vous avez en tête que tel aliment est interdit et donc vous n'en mangez plus. Et le jour où vous allez avoir l'occasion d'en manger, vous allez en manger en plus grande quantité. Et ça, c'est le petit trouble du comportement alimentaire. Et effectivement, à l'extrême, on peut arriver à des comportements boulimiques ou d'anorexie", explique la nutritionniste.

Pour éviter d’en arriver là, quelques conseils sont bons à rappeler : " Pas de frustration. Il ne faut pas arriver en fait à avoir une souffrance en lien avec l'assiette. Le but, c'est quand même de manger avec plaisir. Mais que ce soit bon pour sa santé, sans contrainte.", rassure Alexandra Retion. Et sans oublier de faire du sport régulièrement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.