C'était comment ?, France info

A Paris, des musulmans en larmes

Le président du Conseil français du culte musulman appelle à un rassemblement, demain, vendredi. A Paris, les musulmans, pratiquants ou non, sont sous le choc. Douleur et larmes. Colère pour certains. Ils disent qu'ils descendront en masse dans les rues.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Maxppp Hommage à Hervé Gournel à Saint-Martin-Vesubie)

Les gorges serrées, des larmes, le coeur fendu.

Les musulmans que j'ai rencontré dans le quartier populaire de Barbès n'ont pas beaucoup dormi la nuit dernière. ils ont passé des heures à ressasser ce drame, à regarder ou écouter les chaines d'info continue, à ne pas être tentées de regarder l'horrible video. surtout ne pas cliquer, surtout ne pas leur faire de publicité.

Dans un café, un vieux monsieur dit ne rien comprendre "à tout ça".

" Je comprends pas ce qui se passe. Je sais pas, je sais plus "

Il poursuit :

" Dans le Coran, on n'a pas le droit de tuer son prochain. C'est haram comme on dit en arabe. Ils font quoi ces gens là ? Ce ne sont pas des musulmans. ils ne sont même pas des humains je crois "

Un homme, beaucoup plus jeune, également très ému est en colère :

" Comment peut on laisser tomber ces jeunes qui partent là bas ? Ils sont perdus. Il faut s'en occuper. C'est la génération perdue. Personne ne s'en est préoccupé depuis bien longtemps ! "

Alors que la famille de Hervé Gourdel demande " dignité et retenue " lors des rassemblements demain (vendredi), ces musulmans veulent crier qu'ils ne sont pas comme ces tueurs. Qu'ils n'ont rien à voir avec cette inhumanité sordide.

(© Maxppp Hommage à Hervé Gournel à Saint-Martin-Vesubie)