Cet article date de plus de six ans.

Nancy se met à la page

écouter (5min)
Chaque jeudi, des idées de balades et de voyages pour votre week-end. Ce matin, vous nous emmenez à Nancy.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
 (la Place Stanislas sous la neige à Nancy © Maxppp)

Nancy, capitale de la Meurthe-et-Moselle, à une heure et demie de TGV de Paris. Nancy se met à la page tout ce week-end avec  "le Livre sur la place", c'est le premier salon littéraire de la rentrée, avec pour président cette année Daniel Picouly. C'est un gros salon avec 150.000 personnes à chaque édition. L'événement a été créé dans les années 70 par des membres du prix Goncourt. C'est sous chapiteau, place de la Carrière, tout à côté de la place Stanislas.

 (Statue de Stanislas Leszczynski, sur la place...Stanislas ©Alexandre Marchi)

 Classée à l'Unesco, piétonne, une des plus belles de France, embellie avec des grilles redorées en 2005, on y trouve plusieurs brasseries autour et l'Hôtel de Ville, de quoi se restaurer ou prendre un verre. La place marque en fait l'entrée de la ville royale, joyau architectural du XVIIIe siècle. "Elle a été construite en fait par Stanislas, un ancien roi de Pologne, explique Frédéric Maguin, guide à Nancy, pour le remercier de l'avoir fait venir en Lorraine. Il lui a fait construire en fait pas une place, mais il lui a fait construire en fait une ville entière de 30 hectares, et au coeur de cette ville, qu'on appelle la Ville royale, il a fait construire une place qu'il avait dédiée au roi Louis XV."

On se promène le nez au vent, on fait le tour des hôtels particuliers Renaissance, des immeubles Art Déco mais aussi bâtiments Art nouveau, construits autour de 1900, quand Nancy était à son apogée, une ville riche et prospère.

C'est vraiment la marque de fabrique, l’École de Nancy. Le mouvement est né ici, en Lorraine. Les artistes comme Gallé, Majorelle ou Prouvé ont puisé leur inspiration dans l'univers végétal et le monde des sciences pour réinventer le décor de la ville. On trouve de l'Art nouveau partout ! Dans les banques ou les brasseries comme l'Excelsior.

Ne serait-ce que pour la collection Daum au sous-sol : 400 verreries réalisées par la célèbre cristallerie depuis la Belle Époque, cent ans d'histoire, les pièces uniques sont réunies dans une immense pièce sombre avec des jeux de lumière à travers la pâte de verre. L'office de tourisme propose le Nancy City Pass à 16 euros avec visites et transport inclus.  

 2 à 3.000 plaisanciers chaque année. Il y a la Meurthe mais surtout  à cinq minutes du centre historique, le canal de la Marne au Rhin, qui va de Paris à Strasbourg. On peut déjeuner, dîner, prendre un verre et même danser sur les péniches sur le canal.

 Deux spots: Rue de la Primatiale, derrière la cathédrale, une rue gourmande typiquement nancéienne, avec ses petits bistros comme les Bacchanales, à la décoration Art nouveau, et rue des Maréchaux, derrière la basilique Sainte-Epvre, entre le parc de la Pépinière et l'Université, plus touristique mais des établissements recommandables comme Sisco ou la Gentilhommière où le carpaccio d'ananas mérite le détour.

Qu'est-ce qu'on rapporte de Nancy ?

Des macarons de la maison des Sœurs macarons, une toute petite pâtisserie coincée entre deux boutiques de fripes rue Gambetta, ces macarons-là sont plats et beiges, au blanc d’œuf et aux amandes, c'est une vraie légende : une recette secrète vieille de quatre siècles, mise au point par deux religieuses bénédictines chassées de leur couvent et qui a eu cet été les honneurs du New York Times.

 (Chocolats de la pâtisserie Musquar © Alexandre Marchi)

On rapporte aussi les chocolats ornés d'insectes de la pâtisserie Musquar, des grillons et des vers de farine, qui paraît-il donnent un goût de noisette et apportent du croquant au chocolat. Sylvain Musquar livre le monde entier depuis son magasin de Villers-lès-Nancy, à 3 kilomètres de la place Stanislas. Comptez tout de même 22 € pour une boîte de 9 chocolats. L'entomophagie, l'art de déguster les insectes, a un prix.

Aller plus loin

Le site de Frédéric Maguin, guide à Nancy

La brasserie l'Excelsior

Le Nancy City Pass

 

Le salon Le livre sur la place

Le port de plaisance de Nancy

Le restaurant Sisco 

La pâtisserie Musquar

La maison des Soeurs Macaron

Le restaurant La Gentilhommière

Le restaurant les Bacchanales

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.