C'est en France, c'est en Europe, France info

Solaire ou éoliennes, les énergies renouvelables en hausse dans l'UE

Mesurée depuis 2004, la place des énergies renouvelables s'affirme dans tous les pays de l'Union européenne. Elle a été notamment renforcée après l'accord de 2008, dans lequel les pays de l'UE s'engagent à porter à 20% en 2020 la part des renouvelables dans la consommation d'énergie. Mais certains pays sont plus avancés que d'autres.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Entre 2004 et 2012, la part des énergies renouvelables est passée de 8 à 14 %. Les hausses les plus fortes ont été constatées en Suède (de 38% à 51%), au Danemark (de 14% à 26%) ou en Italie (d'environ 6% à 13,5%). Sans avoir connu de hausses aussi fortes dans cette période, d'autres pays arrivent tout de même à des proportions d'un tiers de renouvelables dans leur consommation nationale d'énergie. C'est l'exemple de l'Autriche, avec 32%, de la Finlande (34%) ou de la Lettonie (environ 36%). Pour 2020, on prévoit que certains pays, à l'exemple du Portugal, de la Bulgarie, de l'Allemagne et de la Suède dépasseront les objectifs fixés. En revanche, la Grande-Bretagne, la France et les Pays-Bas ont pris du retard par rapport aux objectifs de 2020.

L'Allemagne a développé l'éolien en mer, 10.000 mégawatts sont par exemple produits dans la Baltique. Ce qui n'est pas le cas de son voisin polonais très attaché au charbon. Un plan est attendu en France pour une exploitation de son potentiel éolien et solaire, à la fois terrestre et maritime.

(©)