C'est comment ailleurs ? , France info

C'est comment ailleurs ? Manchester, une triple capitale

Alors que Manchester a été frappée par le terrorisme, franceinfo s’intéresse à cette ville britannique qui évoque une multitude d'images, de références et de sons dans l'inconscient collectif

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le nouveau quartier MediaCity à Manchester
Le nouveau quartier MediaCity à Manchester (CHRIS HEPBURN / ROBERT HARDING PREMIUM)

Pour faire simple, on peut dire que Manchester est une triple capitale. Capitale économique qui a décliné, capitale de la musique populaire britannique et capitale du sport avec deux clubs de football mondialement connus.

Manchester, l'industrielle

Manchester a été un monstre de l'industrie textile pendant un siècle et demi. En 1913, les deux tiers du coton mondial étaient transformés dans la région de Manchester. La ville a épousé la révolution industrielle du XIXe siècle. La première ligne commerciale de chemin de fer, c'était entre Manchester et Liverpool dès 1830. C'est à Manchester que Friedrich Engels, le grand ami de Karl Marx, observe la condition de la classe ouvrière britannique.

Manchester, le déclin et la renaissance

Mais la ville a perdu son rang au XXe siècle. L'apogée se situe dans les années 1930 avec 2,7 millions d’habitants dans l'agglomération. Après c'est le lent déclin. La bourse du coton ferme, les usines aussi. Le pire moment est atteint entre 1975 et 1985 où l'est de la Manchester perd 60% de ses emplois. Le taux de chômage de la ville est à 25%.

Aujourd'hui, la ville repart avec, par exemple, un nouveau quartier, Mediacity ou sont installés les télévisions, comme BBC et ITV, des sociétés de production qui font travailler des milliers de personnes. On recommence même à faire du textile à Manchester. 

Capitale sportive

Manchester abrite le club le plus connu, celui qui rayonne dans le monde entier, Manchester United, l'une de équipes de football les plus riches avec des records de revenus et une valeur estimée à 2,7 milliards de dollars. Le club qui compte le plus de supporters. Les Red Devils ont un palmarès époustouflant, 20 fois champions d'Angleterre, 12 coupes d'Angleterre, trois ligues des champions, une coupe des coupes, une coupe intercontinentale.

Sans oublier Manchester City, le rival, maillot bleu, club aux capitaux venus des Emirats arabes unis et qui a remporté deux titres de champion d’Angleterre ces dernières années. 

Musique

Dans les années 60, les groupes pop se multiplient à Manchester. L'émission musicale Top Of The Pop sur la BBC est tournée pendant ses deux premières années à Manchester.

Dans les années 70 et le punk, puis les années 80, Manchester fournit à l'Angleterre ses groupes rock emblématiques, prestigieux comme Joy Division, New Order, The Smith, Happy Mondays, Stone Roses et très connus comme Oasis dans les années 90.

Il aussi faut savoir aussi que la house music arrive en Europe par Manchester, notamment dans le club l'Haçienda où le DJ français Laurent Garnier travaille avant d’exploser mondialement. C'est ce qu'on a appelé le "Madchester", le Manchester fou qui fait la fête 24 heure sur 24 en dansant et en gobant de l'Ecstasy. Electronique ou rock, Manchester est une ville pop au sens large du terme.

Le nouveau quartier MediaCity à Manchester
Le nouveau quartier MediaCity à Manchester (CHRIS HEPBURN / ROBERT HARDING PREMIUM)