C'est comment ailleurs ? , France info

C'est comment ailleurs ? Les saisies record de cocaïne en Colombie

Alors que 1,2 tonne de cocaïne a été saisie en Gironde, franceinfo s’intéresse aux saisies record en Colombie, le pays de la coca.

Des policiers colombiens de la lutte anti-drogue en opération en aout 2016 
Des policiers colombiens de la lutte anti-drogue en opération en aout 2016  (JOHN VIZCAINO / X02467)

Si la quantité de drogue saisie à Lacanau est impressionnante, la Colombie apparait comme le pays des records en la matière. Quoi de plus logique quand on sait que ce pays d’Amérique du sud est le principal producteur et exportateur de cocaïne dans le monde. En Colombie, 146 000 hectares de terres sont occupés par la culture de la feuille de coca.  

Le record, 12 tonnes saisies  

Au début du mois de novembre 2017, la police colombienne a saisi 12 tonnes de cocaïne dans une bananeraie du nord-ouest du pays. Il y en avait pour 360 millions de dollars. Du jamais vu en Colombie. La cocaïne était enterrée dans quatre propriétés. 400 policiers de la lutte anti-drogue ont participé à l'opération.  

Cartel surpuissant

Il fallait bien cette mobilisation car la police s’attaquait à la drogue du Clan del Golfo, la plus grande bande criminelle de Colombie. Cette organisation compte 1 800 membres. A une époque, il y avait même 4 000 bandits dans ce clan, qui est constitué d'anciens miliciens d'extrême-droite.  

Leur chef Dairo Antonio Usuga David, alias "Otoniel", est l’homme le plus recherché de Colombie. C'est lui qui possédait la drogue. Son clan contrôle 45% du trafic de drogue vers les Etats-Unis.   

Multiplication des saisies    

"Otoniel" s’est fait saisir beaucoup de drogue depuis plus d’un an et demi. Les autorités colombiennes ont lancé contre lui une vaste offensive. En mai 2016, Otoniel s'est fait saisir en une seule fois huit tonnes de cocaïne, un record à l'époque. La drogue était cachée sous une chape de ciment, déjà dans une bananeraie. 50 commandos de la police avaient participé à l'opération et avec l'appui de deux hélicoptères Black Hawk de fabrication américaine.  

Saisies en mer

En avril 2016, près de six tonnes de cocaïne ont été saisies à bord d'un bateau semi-submersible qui naviguait près de la frontière entre la Colombie et l'Equateur. L'opération a été menée conjointement par la Colombie et les Etats-Unis. Il ne faut pas oublier que ces semi-submersibles sont largement utilisés par les trafiquants pour exporter la drogue en direction des Etats-Unis.

Des policiers colombiens de la lutte anti-drogue en opération en aout 2016 
Des policiers colombiens de la lutte anti-drogue en opération en aout 2016  (JOHN VIZCAINO / X02467)