C'est comment ailleurs ? , France info

C'est comment ailleurs ? Les ours en Slovénie

Alors que Nicolas Hulot veut réintroduire des ours dans les Pyrénées, franceinfo s’intéresse aux ours de Slovénie, le pays qui fournit la France Alors que Nicolas Hulot veut réintroduire des ours dans les Pyrénées, franceinfo s’intéresse aux ours de Slovénie, le pays qui fournit la France 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Deux ours dans une forêt de Slovénie
Deux ours dans une forêt de Slovénie (DELTA IMAGES / CULTURA CREATIVE)

Si le ministre de la Transition écologique souhaite que deux ours femelles soient implantés dans le massif des Pyrénées, la Slovénie, d’où viennent les ours réintroduits en France, en compte un nombre bien plus important que chez nous.  

Ours slovènes importés  

Ils s’appelaient Pyros, Melba, Ziva, ces ours bruns slovènes réintroduits dans les Pyrénées en 1996 et 1997, alors que cet animal avait quasiment disparu de ce massif montagneux français. En 2006, six autres ours slovènes avaient été introduits, parmi lesquels Palouma et Balou.  

La Slovénie et ses ours

Cette république de l’ex-Yougoslavie est l’un des pays qui compte le plus grand nombre d'ours dans l'Union européenne avec environ 500 individus, contre une quarantaine en France. En Autriche, juste à côté de la Slovénie, l'ours a pratiquement disparu. L'ours présent en Slovénie peut venir de la Croatie, au sud. La forêt de Slovénie lui convient bien.     

Protégés mais en danger  

L'ours est protégé en Slovénie depuis de nombreuses années, mais il peut être chassé. Il existe dans ce pays des quotas de prélèvement d'ours, c'est à dire des ours qui peuvent être abattus de manière contrôlée. Il y a aussi des abattages exceptionnels, des captures et des déplacements d'ours.   

En 2007, le gouvernement slovène a donné son feu vert pour le prélèvement de 113 ours, ce qui est très important. Après, les ours peuvent être victimes d’accidents de la route. Les animaux ne sont pas à l'abri de collisions avec des automobilistes, qui surviennent plusieurs dizaines de fois par an. Il y a quelques années, le WWF avait protesté contre ce taux de mortalité des ours jugé trop important en Slovénie.     

Bons pour le tourisme

La cohabitation avec la population se déroule plutôt bien. L’animal représente un attrait touristique pour le pays puisque les voyageurs viennent de loin pour observer l'animal.  

Cependant, il y a eu dans les années 2000 des attaques d'ours contre des hommes quand ils sont tombés nez à nez dans la forêt. A ce moment-là, le gouvernement slovène a transféré les animaux dans des régions isolées. Mais, dans ce pays assez petit, les ours reviennent facilement sur leurs territoires d'origine.

Deux ours dans une forêt de Slovénie
Deux ours dans une forêt de Slovénie (DELTA IMAGES / CULTURA CREATIVE)