"Fleurs de pierre", de Hisashi Sakaguchi, aux éditions Revival

écouter (2min)

Revival réédite "Fleurs de pierre", de Hisashi Sakaguchi, une impressionnante fresque historique qui prend place en Yougoslavie dans les années 40.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Fleurs de pierre (© Hisashi Sakaguchi / Revival, 2021)

L'histoire se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale. On est en 1941, en Slovénie, qui à l'époque faisait partie de la Yougoslavie et on suit Krilo et sa camarade Fi. Les deux adolescents vivent tranquillement dans un petit village et ne s'inquiètent pas de la guerre, puisque la Yougoslavie est neutre. Mais lors d'une sortie scolaire, un raid aérien allemand va détruire leur village et ils vont assister à la mort de leurs camarades de classe.

Krilo, qui a réussi à s'échapper, va rejoindre la résistance où il espère retrouver son frère. Fi, elle, est arrêtée et emmenée dans un camp de concentration, avant de tomber sous la coupe d'un SS.

Avant de faire son manga Fleurs de pierre, Hisashi Sakaguchi s'est énormément documenté, et s'est même rendu en Yougoslavie afin de mieux appréhender les lieux et la culture du pays. Et ça se sent à travers son récit et ses dessins. Page après page, le contexte historique se pose, les grands évènements et l’horreur apparaissent. Mais à aucun moment, l'auteur ne donne son avis sur les évènements. Au contraire, il fait tout pour respecter l'histoire et restituer les opinions de l'époque. On a donc le point de vue de la résistance, de ceux qui se cachent, de l'armée, mais aussi celui des nazis.

"Fleurs de pierre" (© Hisashi Sakaguchi / Revival, 2021)

Le manga commence par quelques planches en couleur, avant de passer en noir et blanc, comme pour mieux ressentir l'horreur de la guerre. Innocence, tristesse, mélancolie, joie, survie, on ressent toutes ces émotions, grâce au style graphique du mangaka, mort à 49 ans.

En 1983, lors de la sortie de Fleurs de pierre, Osamu Tezuka, considéré comme le dieu du manga et maître de Sakaguchi à ses débuts, a qualifié ce titre "d'oeuvre délicate, triste et pleine de tendresse."

"Fleurs de pierre" (© Hisashi Sakaguchi / Revival, 2021)

Au Japon, l’œuvre a été rééditée de nombreuses fois. La dernière édition a bénéficié d’une renumérisation complète des planches.

En France, trois volumes (de 186 pages, contre environ 300 dans l’édition japonaise) de Fleurs de pierre sont parus chez Vents d’Ouest en 1997, puis la série est abandonnée.

La réédition par les éditions Revival comptera 5 volumes qui sortiront à raison d'un ou deux par an.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.