A première vue, France info

L'anachronique et le chronique

A première vue, des records de ridicule ont encore été battus dans le débat politique hexagonal et une fois de plus, ça concerne le Front National qui, décidément, suscite toujours davantage de passion que de raison.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Une séquence
ridicule donc. On la doit à la première adjointe PS au maire de Paris et
candidate probable aux municipales de 2014, la très médiatique Anne Hidalgo.
Tout le monde a vu ou entendu parler de cette intervention digne des bêtisiers.
Devant les caméras d'i-télé, Madame Hidalgo déclare que le Front National
"est un parti qui a lutté contre la République et qui a soutenu pendant
la guerre la collaboration avec les nazis
". Fin de citation. Et début de
polémique. Car évidemment le Front National, fondé dans les années 70 n'existait
pas dans les années quarante, ce qui l'autorise à porter plainte contre Madame
Hidalgo.

Une fois de plus, la
complaisance avec laquelle certains politiques succombent à la "loi de
Godwin" en collant à tout bout de champ sur leurs adversaires l'étiquette
du fasciste ou du nazi est proprement stupéfiante. Encore plus stupéfiant est
l'anachronisme pratiqué par Anne Hidalgo. S'il est involontaire c'est
inquiétant. S'il est calculé, c'est consternant.

Dans les deux cas,
ca laisse entendre une terrible méconnaissance manichéenne de terrible période
de la guerre. N'en déplaise aux angéliques, tous les collabos n'étaient pas
d'extrême droite et tous les résistants n'étaient pas de gauche. Et faire à
quiconque le procès de son appartenance rétroactive supposée au camp des tortionnaires
s'il avait vécu dans cette France-là cette époque-là est moralement intenable
et politiquement contre productif.

Ca signifie qu'on
n'a pas grand' chose d'autre en magasin à opposer au Front National. Et ca
c'est d'autant plus grave que cela n'a rien, hélas, d'anachronique. Ce serait
plutôt ...chronique.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)