Cet article date de plus de neuf ans.

"Scandaleuse Alexandrine", "Mr Gwyn", "Une disparition inquiétante" et "L'avocat, le nain et la princesse masquée"

Valérie Expert reçois ce samedi Gérard Collard de la libraire La Griffe Noire à Saint Maur et Stanislas Rigot de la libraire Lamartine à Paris.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
  (© éditeurs)

Scandaleuse Alexandrine de Madeleine Mansiet-Berthaud  (Ed.De Borée)

Claudine-Alexandrine de Tencin naît en 1682. Contrainte d'entrer au couvent dès l'âge de 8 ans, elle parviendra, grâce à sa détermination, à retrouver sa liberté vingt-deux années plus tard. Introduite dans les sphères du pouvoir par son amant l'abbé Dubois, elle ouvrira chez elle, à Paris, un salon littéraire qui deviendra l'un des plus réputés de son époque, où se côtoieront écrivains, artistes et hommes politiques.

Ambitieuse, elle deviendra une femme d'affaires redoutable, influente en politique. Maîtresse de Philippe d'Orléans - et de bien d'autres -, mère indigne du fameux d'Alembert, co-rédacteur de L'Encyclopédie, elle n'aura de cesse de manigancer avec talent pour servir ses intérêts...

L'avocat, le nain et la princesse masquée de Paul Colize  (Ed.Manufacture de livre)

Hugues Tonnon est un avocat réputé du barreau de Bruxelles, estimé de tous et quelque peu coincé. Sa spécialité : les divorces, les séparations douloureuses et les couples qui se défont. C'est à ce vieux garçon maniéré que s'adresse tout naturellement Nolwenn Blackwell, l'envoûtant top model belge qui a jeté son dévolu sur Amaury Lapierre, un capitaine d'entreprise de trente ans son aîné qui lui arrive au menton.

Alors qu'un fastueux mariage se profilait, le riche héritier a été paparazzé dans les bras d'une strip-teaseuse au bord de la piscine d'une villa tropézienne. Bafouée, l'ex-future princesse de presse people veut obtenir réparation. Hugues Tonnon flaire la belle affaire. Le soir même, il dîne en sa compagnie et la raccompagne chez elle pour terminer la soirée. Au petit matin, il se réveille chez lui, victime d'un trou noir éthylique, la police à sa porte : Nolwenn Blackwell a été assassinée.

Il est le dernier à l'avoir vue vivante, mais il ne se souvient de rien. Un malheur n'arrivant jamais seul, le policier chargé de l'enquête n'est autre que l'inspecteur Witmeur que l'avocat a ruiné lors de son divorce pour une histoire de faux seins. Flanqué d'une journaliste un peu psycho et pas trop rigide, Hugues Tonnon va devoir prendre la fuite, ravaler son cynisme et mener l'enquête.

Sujet - Claudine-Alexandrine de Tencin naît en 1682. Contrainte d'entrer au couvent dès l'âge de 8 ans, elle parviendra, grâce à sa détermination, à retrouver sa liberté vingt-deux années plus tard. Introduite dans les sphères du pouvoir par son amant l'abbé Dubois, elle ouvrira chez elle, à Paris, un salon littéraire qui deviendra l'un des plus réputés de son époque, où se côtoieront écrivains, artistes et hommes politiques. Ambitieuse, elle deviendra une femme d'affaires redoutable, influente en politique. Maîtresse de Philippe d'Orléans - et de bien d'autres -, mère indigne du fameux d'Alembert, co-rédacteur de L'Encyclopédie, elle n'aura de cesse de manigancer avec talent pour servir ses intérêts..

 

Mr Gwyn d’Alessandro Baricco (Ed. Gallimard)

Romancier britannique dans la fleur de l'âge, Jasper Gwyn a à son actif trois romans qui lui ont valu un honnête succès public et critique. Pourtant, il publie dans The Guardian un article dans lequel il dresse la liste des cinquante-deux choses qu'il ne fera plus, la dernière étant : écrire un roman. Son agent, Tom Bruce Shepperd, prend cette déclaration pour une provocation, mais, lorsqu'il appelle l'écrivain, il comprend que ça n'en est pas une : Gwyn est tout à fait déterminé. Simplement, il ne sait pas ce qu'il va faire ensuite. Au terme d'une année sabbatique, il a trouvé : il veut réaliser des portraits, à la façon d'un peintre, mais des portraits écrits qui ne soient pas de banales descriptions. Dans ce but, il cherche un atelier, soigne la lumière, l'ambiance sonore et le décor, puis il se met en quête de modèles. C'est le début d'une expérience hors norme qui mettra l'écrivain repenti à rude épreuve.

Une disparition inquiétante de Dror Mishani (Ed. Seuil)

Ofer Sharabi n'est pas rentré de l'école. Le commandant Avraham Avraham, alerté par la mère d'Ofer, n'est pas plus inquiet que ça : les adolescents fuguent volontiers. Quelques jours plus tard, après l'enquête de routine et une battue infructueuse dans le quartier de Holon où vit la famille Sharabi, il faut se rendre à l'évidence : il s'agit bien d'une « disparition inquiétante ». Le policier, rongé par ses problèmes existentiels, est loin d'aborder l'affaire avec sérénité et lucidité. Il n'a même pas repéré le comportement étrange de Zeev, le voisin prof d'anglais qui donnait des cours particuliers à Ofer. Dans cette banlieue modeste de Tel-Aviv, chacun a quelque chose à cacher. Et Avraham Avraham se révèle être un enquêteur des plus atypiques. Il faut dire qu'en Israël, selon lui, les tueurs en série, les enlèvements sordides ou autres crimes spectaculaires, ça n'existe pas.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.