Inflation, majorité présidentielle et dette publique... Le 8h30 franceinfo d'Olivier Dussopt

écouter (26min)

Olivier Dussopt, ministre en charge des Comptes publics, était l'invité du 8h30 franceinfo de ce dimanche.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Olivier Dussopt, ministre en charge des Comptes publics, invité de franceinfo le 12 décembre 2021. (FRANCEINFO)

Invité sur franceinfo dimanche 12 décembre, le ministre en charge des Comptes publics, Olivier Dussopt, a annoncé que "les premiers versements" de l'indemnité inflation seront effectués "dès demain" lundi. Il a également évoqué la campagne pour la présidentielle et la dette publique française.

Prime inflation : les premiers versements le 13 décembre

Olivier Dussopt a annoncé que "les premiers versements" de l'indemnité inflation seront effectués dès lundi 13 décembre. Le Premier ministre avait annoncé en octobre dernier cette aide de 100 euros pour 38 millions de Français qui gagnent moins de 2000 euros net par mois afin de compenser la hausse des prix.

"Territoires de progrès" : un sas d'entrée à gauche dans la majorité présidentielle

Au sein de la majorité présidentielle, "Territoires de progrès", le mouvement présidé par Olivier Dussopt, permet d'"élargir" la majorité, explique le ministre, anciennement membre du Parti socialiste. "Le but c'est aussi de proposer, de faire en sorte d'être utile au pays, au président de la République et donner la possibilité à toutes celles et ceux qui partagent ces convictions progressistes, social-démocrates, de travailler avec nous", indique Olivier Dussopt qui espère notamment faire avancer la réforme sur la fin de vie.

Dette française : le pari de la croissance 

Les dépenses du "quoi qu'il en coûte" ont été "un bon investissement et une réponse efficace qui se traduit par une augmentation de la dette à laquelle nous devons faire face", indique Olivier Dussopt. Lministre en charge des Comptes publics assure que la France va maintenant s'employer à "stabiliser" puis "commencer à diminuer" la dette "à partir de 2026". "La bonne façon de redresser les comptes publics, c'est la croissance", assure-t-il, refusant l'idée d'une augmentation des impôts.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.