Violences conjugales : une femme meurt tous les trois jours

En France, l'an dernier, 123 femmes sont mortes sous les coups de leur compagnon ou ex-conjoint.

En France, les femmes sont toujours aussi nombreuses à mourir sous les coups de leur compagnon ou ex-conjoint. L'an dernier, 123 femmes ont été tuées. Un chiffre stable par rapport à 2015. Des morts consécutives à des violences au sein du couple et des situations toujours dramatiques que Morgane Seliman connaît bien : pendant quatre ans, elle a subi régulièrement les assauts de son conjoint. Un homme qui devenait fou de colère au moindre désordre dans le logement familial.

"On prie pour rester vivante"

"Ça commençait par des claques, puis des coups de pied, des coups de poing. Il fait le double de ma taille donc c'était des coups qui faisaient très mal (...). On prie pour rester vivante", raconte la jeune femme.

D'après une étude du ministère de l'Intérieur, le portrait type d'un auteur de crime conjugal est un homme marié, âgé de 41 à 50 ans et souvent sans-emploi. Dans 63% des cas, ces hommes sont inconnus des services de police.

Le JT
Les autres sujets du JT
Chaque année, en moyenne, 223 000 femmes sont victimes de violences conjugales en France, selon les enquêtes de victimation de l\'Insee.
Chaque année, en moyenne, 223 000 femmes sont victimes de violences conjugales en France, selon les enquêtes de victimation de l'Insee. (MAXPPP)