Plan social à Carrefour : les salariés se mobilisent

Climat social tendu avec la mobilisation sans précédent des salariés de Carrefour. 180 hyper et supermarchés sur 220 seront bloqués lors de ce week-end de Pâques. La colère monte chez Carrefour où l'on redoute un plan social.

Voir la vidéo
France 3

Dès huit heures ce vendredi matin, des tracts sont distribués pour sensibiliser les clients avant même le début de la grève. En Savoie, les salariés de cet hypermarché Carrefour se mobilisent contre le plan massif de réduction d'effectifs annoncée en janvier par le groupe. "On a 2400 personnes aujourd'hui qui sont impactées, on a 273 magasins de proximités qui sont appelés à fermer et qui vont fermer avant le mois de septembre, ce qui correspond à 2200 salariés", explique Dominique Moualok Moualek, délégué national FO Hypermarchés.

Les salariés réclament un partage plus juste des primes

Parmi les supermarchés menacés, celui d'Haillicourt, dans le Pas-de-Calais. Chantal Dekeyser, à sa tête, est effondrée. "J'ai beaucoup de colère. Il y a eu beaucoup d'investissement de ma part, de la part de toute l'équipe pour pouvoir faire progresser et pour pouvoir faire connaître l'enseigne, car c'était une nouvelle enseigne", s'indigne la jeune responsable. Près d'Orléans ce matin, la même colère. Les camions de marchandises sont à l'arrêt. Les salariés Carrefour bloquent le dépôt. Ils dénoncent la réduction drastique de leur prime et réclament un partage plus juste avec les actionnaires. La mobilisation des salariés s'annonce déjà importante.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les supermarchés et hypermarchés Carrefour touchés par des blocages et des fermetures samedi 31 mars 2018.
Les supermarchés et hypermarchés Carrefour touchés par des blocages et des fermetures samedi 31 mars 2018. (JEAN-LUC FL?MAL / BELGA MAG/AFP)