Pompiers volontaires : crise des vocations en zone rurale

La crise des vocations des pompiers volontaires touche principalement les zones rurales.

FRANCE 3

Ils sont employés municipaux, infirmières libérales ou encore ambulanciers. À la Coquille (Dordogne), ils vont ce jour, en plus d'assurer leur travail au quotidien, et de mener leur vie de famille, intervenir sur leur secteur en tant que pompiers volontaires. Un sexagénaire vient d'appeler pour sa femme, celle-ci se plaint de douleurs thoraciques. Leur maison est située à mi-chemin entre Périgueux (Dordogne) et Limoges (Haute-Vienne) alors leur premier réflexe a été d'appeler les pompiers les plus proches.

Des hommes et des femmes de plus en plus rares

Sur les 41 centres de secours que compte le département, 31 sont composés uniquement de volontaires. Des hommes et des femmes de plus en plus rares, où parfois des interventions sont renvoyées vers d'autres casernes, faute de moyens. Les zones rurales sont les plus durement touchées. L'absence de jeunes ou d'emplois pèse sur le volontariat, mais parfois des petits miracles se produisent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des religieuses secourues par les pompiers, après l\'effondrement de la basilique Saint-Benoît détruite par le séisme à Norcia (Italie), le 30 octobre 2016.
Des religieuses secourues par les pompiers, après l'effondrement de la basilique Saint-Benoît détruite par le séisme à Norcia (Italie), le 30 octobre 2016. (AP / SKY ITALIA)