Valls veut se démarquer de la "gauche démagogique"

Manuel Valls, candidat à la primaire PS, plaide pour que "la gauche moderne et imaginative" fasse "le score le plus important" face à "la gauche démagogique", dans un entretien à Direct Matin mercredi

Manuel Valls à la Rochelle (26 août 2011)
Manuel Valls à la Rochelle (26 août 2011) (AFP)

Manuel Valls, candidat à la primaire PS, plaide pour que "la gauche moderne et imaginative" fasse "le score le plus important" face à "la gauche démagogique", dans un entretien à Direct Matin mercredi

J'ai le sentiment que ces derniers jours, il y a eu surenchère. Arnaud Montebourg a du talent mais la ligne qu'il défend avec Ségolène Royal est archaïque et ne nous fera pas gagner. La démondialisation, la mise sous tutelle des banques, l'interdiction des licenciements, c'est de la démagogie", affirme le député-maire d'Evry.

"L'enjeu des derniers jours de campagne est que cette gauche démagogique soit la moins forte possible pour que la gauche moderne et imaginative que je représente, la gauche qui dit la vérité fasse le score le plus important", ajoute-t-il.

Il appelle par ailleurs à éviter "les attaques personnelles que nos adversaires pourront, demain, utiliser contre nous".

Dimanche, Il s'en était pris une nouvelle fois aux 35 heures s'offrant une pluie de critiques de la part des socialistes et mais aussi une belle tribune médiatique. Idéal pour se relancer dans la course des primaires.