Une permanence du Front national vandalisée à Paris

Une permanence du Front national a été vandalisée mercredi après-midi dans le 13e arrondissement de Paris. De l'essence a été répandue dans une boîte aux lettres, où se trouvaient trois papiers avec inscrits dessus les noms des trois enfants de Marine Le Pen. La présidente du FN pourrait porter plainte.

(Illustration FN © Maxppp)

Une permanence du Front national a été vandalisée ce jeudi après-midi dans le 13e arrondissement de Paris, rue Jeanne d'Arc, vers 14h. Trois militants étaient réunis au 1er étage du bâtiment quand ils ont senti une forte odeur d'essence.

Ils ont constaté en descendant que de l'essence avait effectivement été repandue par la boîte aux lettres, la porte étant fermée. La police est prévenue. L'acte de malveillance ne fait aucun doute.

 

Les policiers en arrivant sur place constatent que dans la boîte aux lettres il y a trois papiers avec inscrits dessus les noms des trois enfants de Marine le Pen. 

Les trois militants ont porté plainte.

Selon nos informations, Marine Le Pen pourrait également porter plainte.

"Je suis tout à fait indigné" - Wallerand de Saint-Just est avocat et candidat du Front national en Ile-de-France pour les élections régionales
--'--
--'--