Cet article date de plus de neuf ans.

Une loi sur l'euthanasie "avant la fin de l'année"

Jean-Michel Baylet demande au gouvernement l'adoption "d'une loi sur le droit à mourir dans la dignité avant la fin de l'année".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

Jean-Michel Baylet demande au gouvernement l'adoption "d'une loi sur le droit à mourir dans la dignité avant la fin de l'année".

Le président du PRG et candidat à la primaire socialiste souligne que le sondage Ifop, faisant état de 49% de Français favorables à une loi permettant à un médecin de mettre un terme à la vie de personnes atteintes de maladies incurables, "montre une nouvelle fois qu'une grande partie de la classe politique est en retard sur l'opinion publique à propos des questions de société". Jean-Michel Baylet en "appelle au gouvernement pour que l'on adopte une loi sur le droit de mourir dans la dignité, fondée sur le principe de laïcité, avant la fin de l'année". Il réclame aussi que les candidats socialistes à la primaire PS disent "quelle est leur position sur cette question".

Le débat sur l'euthanasie a été relancé la semaine dernière par la mise en examen pour "empoisonnement sur personnes particulièrement vulnérables" soupçonné d'avoir provoqué la mort d'au moins quatre personnes âgées considérées comme étant "en fin de vie".

L'affaire a suscité un vaste élan de soutien, plus de 16.000 personnes rejoignant un groupe de soutien au médecin sur le site communautaire Facebook. Le ministre des Affaires européennes, Jean Léonetti, qui avait été à l'origine en 2005 d'une loi autorisant une euthanasie dite "passive", s'est prononcé cette semaine dans Nice Matin pour l'organisation d'un débat public sur l'euthanasie après l'élection présidentielle de 2012.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.