Remaniement : est-ce la fin des "mormons", les fidèles de Macron ?

Le nouveau gouvernement n'est pas encore complet. Il faudra attendre la semaine prochaine pour connaître les noms des secrétaires d'Etat. Ce pourrait être l'occasion pour Emmanuel Macron de recruter des marcheurs. Pour l'instant, ils se sentent un peu oubliés. Même les "mormons", les proches qui ont fait la campagne présidentielle, sont de plus en plus rares au sein de l'exécutif.

France 2

Est-ce la fin des "mormons", ces macronistes de la première heure qui accompagnaient le président sur les marches de l'Elysée en 2017 ? Le chef de la majorité est désormais Jean Castex, accueilli poliment, sans plus, mardi 7 juillet lors de la réunion du groupe parlementaire. Chacun y note l'absence de Richard Ferrand, le président de l'Assemblée et pilier de la Macronie, contraint de préciser les choses dans la soirée. "Pour gommer tous les doutes : Richard Ferrand considère que le choix de Jean Castex est un signe favorable à sa ligne sur la décentralisation", affirme son entourage. En vérité, la grogne est montée d'un cran chez les Marcheurs. "Les députés découvrent un gars qu'ils n'avaient jamais vu monter sur un podium. Cela crée forcément des doutes", s'exprime anonymement un député LREM. "Tous les ministères cardinaux sont aux mains de la droite. Depuis lundi, on digère. Il pourrait y avoir de nouveaux départs du groupe", affirme l'une de ses collègues sur les bancs de l'Assemblée. La formation du gouvernement fait donc grincer des dents, mais il n'est pas encore au complet.

En attendant la nomination des secrétaires d'Etat

Terre à terre, un ancien ministre macroniste rappelle que des secrétaires d'Etat doivent être nommés : "Les députés renâclent, mais ils rêvent d'entrer au gouvernement. Le jour où ils auront un maroquin, ils se tairont", affirme-t-il. Optimiste, un responsable de la majorité affirme : "Jean Castex, contrairement à Edouard Philippe, va recevoir chaque parlementaire. Dans deux mois, il les aura tous mis dans sa poche". Et les fameux mormons alors ? "Ferrand, Denormandie, Sejourné .. La plupart sont encore bien là", fait remarquer une macroniste historique. Quant à Sibeth Ndiaye, "elle est embarquée avec Macron depuis 6 ans non-stop, et a juste eu envie de souffler". Il y aurait donc beaucoup d'états d'âme pour pas grand chose ? Pas sûr. Le tournant espéré n'ayant pas eu lieu pour l'instant, les députés En Marche attendent Jean Castex au tournant pour sa déclaration de politique générale. L'armée obéissante de 2017 n'est plus qu'un souvenir.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République, Emmanuel Macron, s\'adresse aux membres de la Convention citoyenne pour le climat, le 29 juin 2020 à l\'Elysée.
Le président de la République, Emmanuel Macron, s'adresse aux membres de la Convention citoyenne pour le climat, le 29 juin 2020 à l'Elysée. (CHRISTIAN HARTMANN / POOL / AFP)