Harlem Désir au gouvernement, un choix contesté par 3 Français sur 4

C'est ce qu'indique un sondage BVA pour iTélé-CQFD publié samedi.

Harlem Désir lors d\'une conférence de presse à Paris, le 24 mars 2014, alors qu\'il était encore à la tête du PS.
Harlem Désir lors d'une conférence de presse à Paris, le 24 mars 2014, alors qu'il était encore à la tête du PS. (ERIC FEFERBERG / AFP)

L'entrée d'Harlem Désir au gouvernement n'a pas volé son statut de nomination la plus polémique de l'équipe de Manuel Valls. Plus de trois Français sur quatre désapprouvent la nomination de l'ancien premier secrétaire du PS comme secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, selon un sondage BVA pour iTélé-CQFD publié samedi 12 avril.

Un mauvais chef de parti, d'après les sondés

A la question "approuvez-vous la nomination de Harlem Désir comme secrétaire d'Etat au sein du gouvernement", 79% des personnes interrogées répondent par la négative, 16% approuvent et 5% ne se prononcent pas. La désapprobation est particulièrement élevée parmi les sympathisants de droite : 95% sont contre, 3% approuvent et 2% ne se prononcent pas. Même les sympathisants du PS sont 61% à désapprouver cette entrée au gouvernement du chef du parti, contre 35% qui approuvent et 4% qui ne se prononcent pas.

Pour 83% des personnes interrogées Harlem Désir a été un mauvais chef de parti. Seuls 11% estiment que son bilan était "plutôt bon", tandis que 6% ne se prononcent pas. Pour 46% il était "un très mauvais premier secrétaire" du PS, 37% le qualifiant de "plutôt mauvais".

 

Enquête réalisée auprès d'un échantillon de 974 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, recruté par téléphone et interrogé par internet les 10 et 11 avril 2014.