"Je sais qu'il y a de l'impatience, je la partage", a reconnu Emmanuel Macron dans son allocution

Enregistré depuis l'Elysée, ce message aux Français a notamment été diffusé sur franceinfo et sur France 2 mardi soir. Il a duré douze minutes.

Emmanuel Macron s\'exprime devant les ambassadeurs français, le 27 août 2018, à l\'Elysée, à Paris.
Emmanuel Macron s'exprime devant les ambassadeurs français, le 27 août 2018, à l'Elysée, à Paris. (PHILIPPE WOJAZER / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Christophe Castaner à l'Intérieur, Frank Riester à la Culture... Après le remaniement du mardi 16 octobre, Emmanuel Macron s'est adressé aux Français à la télévision à 20 heures. Plus tôt dans la journée, l'Elysée a vanté "une équipe renouvelée", "dont le mandat politique reste le même". Une allocution que vous pourrez regarder en direct sur franceinfo.

Promotion pour Castaner, secondé par le patron de la DGSI. L'ancien secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement, Christophe Castaner, obtient le portefeuille de ministre de l'Intérieur, où il sera secondé par Laurent Nuñez, jusqu'alors patron de la DGSI. Le délégué général de La République en marche a précisé qu'il quitterait ses fonctions partisanes "dans les prochains jours".

 Nyssen remplacée par Riester. Françoise Nyssen, critiquée à la Culture et visée par une enquête judiciaire sur l'agrandissement du siège parisien d'Actes Sud, est remplacée par l'ancien cadre des Républicains Frank Riester, désormais chef de file du parti Agir.

Les inondations dans l'Aube ont retardé l'annonce. La nouvelle équipe ministérielle devait initialement être connue lundi, selon plusieurs sources gouvernementales, mais les inondations qui ont endeuillé l'Aude ont conduit le Premier ministre Édouard Philippe à se rendre sur place et à reporter d'au moins une journée toute annonce.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #REMANIEMENT

23h58 : Ce soir, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et Laurent Nuñez, secrétaire d'Etat, ont dîné avec des pompiers à Argenteuil (Val d'Oise).



(GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

21h23 : Des journalistes et commentateurs ironisent sur la faible luminosité qui régnait dans la pièce lorsqu'Emmanuel Macron a enregistré son allocution.

20h51 : Pour Marine Le Pen, la prise de parole d'Emmanuel Macron a été "complètement creuse".

20h35 : "La fin s'avance", écrit Jean-Luc Mélenchon, leader de La France insoumise, après avoir suivi l'allocution d'Emmanuel Macron. "Intervention complètement surréaliste", commente Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France.

20h29 : Retrouvez l'intégralité de l'allocution d'Emmanuel Macron.

(FRANCEINFO)

20h24 : Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, salue les propos d'Emmanuel Macron. Mais à gauche, à droite ou au centre, le président n'a pas convaincu.

20h16 : Des journalistes livrent leurs impressions après l'allocution d'Emmanuel Macron, qui a duré douze minutes.

20h13 : "J'ai confiance en vous, en nous, en notre patrie", conclut le chef de l'Etat.

20h09 : "Dans les semaines à venir, il y aura des décisions structurantes et historiques."

Le chef de l'Etat ne donne pas davantage de détails quant à cette échéance.

20h07 : "Très bientôt, votre quotidien va s'améliorer", promet Emmanuel Macron. Mais selon le chef de l'Etat "reprendre la maîtrise de notre destin, cela ne se fera pas en un jour".

20h05 : "Je sais qu'il y a de l'impatience, je la partage."

Pour temporiser, Emmanuel Macron évoque "le temps des institutions".

20h08 : Emmanuel Macron évoque aussitôt la politique. "Parfois j’ai pu déranger ou choquer certains", concède le chef de l'Etat. Mais "il n'y a ni tournant, ni changement de cap", assène-t-il.

20h02 : Le chef de l'Etat commence en adressant un message aux sinistrés et aux familles des victimes des inondations dans l'Aude. Il remercie également les équipes des secours et les bénévoles.

20h00 : Regardez en direct, par ici, l'allocution d'Emmanuel Macron après l'annonce du nouveau gouvernement.



(FRANCEINFO)

19h42 : Sur BFMTV,François Bayrou défend les choix d'Emmanuel Macron et d'Edouard Philippe. "Ce qui est important est que le Président de la République ait décidé de mettre de l'ordre dans les esprits", dit-il.

19h37 : Pour quoi faire ces sénateurs ? Siffler, beau métier !

19h37 : A quoi servent ses sénateurs et qui ne respectent pas un ministre de la République ?!

19h37 : Des sénateurs de l'opposition ont sifflé Christophe Castaner, le nouveau ministre de l'Intérieur, dans la salle des conférences du Sénat. Un comportement condamné dans les commentaires.

18h53 : Bonsoir @anonyme. Malheureusement, je ne dispose pas de détails sur ce que va dire Emmanuel Macron. Mais un proche du chef de l'Etat indique au Figaro que le président souhaite prendre la main car "personne n'est dupe. Ce gouvernement est celui d'Emmanuel Macron, et c'est à lui de venir dire 'j'assume'". Sur France Culture, Frédéric Dabi, de l'Ifop, estime qu'Emmanuel Macron veut faire une "remise en perspective de l'action présidentielle".

18h53 : Bonsoir Louis. Merci de répondre à nos questions. Avez-vous pris connaissance de ce que le Président de la République va dire concrètement si ce n'est d'évoquer le remaniement dont on connaît déjà les noms ?

18h32 : Un journaliste rapporte que des sénateurs de l'opposition ont hué Christophe Castaner, le nouveau ministre de l'Intérieur.

17h36 : Franck Riester prend la tête d'un ministère de la Culture "en ruine", où "tout est à reconstruire", estime sur franceinfo Didier Ryckner, fondateur du journal en ligne La Tribune de l'art. Son analyse est à retrouver ici.

16h52 : Selon nos informations, il s'agit d'un message aux Français enregistré depuis l'Elysée, qui durera cinq minutes et qui sera diffusé notamment dans le journal de 20 heures de France 2 et sur franceinfo.

16h44 : Emmanuel Macron s'exprimera à la télévision ce soir à 20 heures, annonce la présidence de la République, quelques heures après l'annonce du nouveau gouvernement.

15h54 : Stéphane Bouillon, préfet du Rhône et de la région Auvergne Rhône-Alpes, sera nommé chef de cabinet du nouveau ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, rapporte France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.

15h08 : Les nouveaux ministres assistent à leur première séance de questions au gouvernement, qui vient de débuter à l'Assemblée nationale. Un événement à suivre en direct sur franceinfo. Les premières questions portent sur les intempéries meurtrière dans l'Aude.


14h13 : Franck Riester remercie Françoise Nyssen et salue "l'humanité, l'empathie et la détermination" que l'on "vous connaît", sous les applaudissements.

14h06 : Son successeur, Franck Riester, prend maintenant la parole : "Le ministère de la Culture est le ministère essentiel, dont l'action touche chaque Français dans sa sensibilité la plus secrète et son intelligence. La culture permet de s''émanciper de tous les déterminismes."






14h07 : La passation de pouvoir se poursuit entre Françoise Nyssen et Franck Riester au ministère de la Culture. L'ex-ministre a fait une allusion à la procédure judiciaire dont elle fait l'objet : "J'ai un regret que je veux partager avec vous, le fait de ne pas avoir pu pleinement faire profiter le gouvernement de mon expérience d'éditrice. Les discussions avec la Haute autorité pour la transparence de la vie publique ont conduit à sortir de mon périmètre les politiques touchant à ma vie professionnelle (...) [Cela] souligne une difficulté pour les personnalités issues de la société civile à partager leur expérience dans la sphère publique."