Cet article date de plus de neuf ans.

Prêts à acheter français, les Français ? Pas si c'est plus cher

De droite à gauche, les thèmes de la réindustrialisation et du produire en France ont le vent en poupe. Les Français sont-ils prêts à acheter français ? Dans une certaine mesure seulement, selon un sondage Harris Interactive.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
François Bayrou visitant une usine de plats industriels (6 octobre 2011) (AFP/ Franck Perry)

De droite à gauche, les thèmes de la réindustrialisation et du produire en France ont le vent en poupe. Les Français sont-ils prêts à acheter français ? Dans une certaine mesure seulement, selon un sondage Harris Interactive.

Principaux enseignements d'une enquête Harris France publiée lundi 12 décembre sur la perception du produire français :

  • à peine un tiers des sondés est prêt à acheter des produits français même s'ils sont plus chers,
  • les Français font plus confiance à Nicolas Sarkozy (24%) qu'à François Hollande (16%) pour sortir de la crise
  • résultat inverse pour le pouvoir d'achat (21% et 12%)
  • 51% considèrent que l'éventuelle perte par la France de son triple A aurait "un impact important" , dont 62% des sympathisants UMP.

Les sympathisants d'EELV et de la droite au top de l'acheter français

Si 84% des Français sont prêts à examiner l'étiquette d'un produit pour en connaître l'origine, seuls 34% sont prêts à acheter du "made in France" même si c'est plus cher, selon ce sondage Harris Interactive pour le site internet 2012etvous.fr. 49% des sondés n'achèteront de préférence français qu'à prix égal ou moindre, 14% ne font pas attention aux étiquettes pour connaître l'origine des produits, 3% ne se prononcent pas.

Parmi les plus enclins à acheter des produits fabriqués dans l'hexagone même plus onéreux, on trouve les plus de 65 ans (à 50%), et, en terme de proximité partisane, les sympathisants d'Europe Ecologie-Les Verts (45%) et ceux de droite (44%).

Sarkozy contre la crise, Hollande pour le pouvoir d'achat

Selon cette même enquête, 24% des Français font plus confiance à Nicolas Sarkozy pour sortir de la crise contre 16% à François Hollande. A l'inverse, 21% font davantage confiance au candidat socialiste à l'Elysée pour améliorer leur pouvoir d'achat et 12% au chef de l'Etat.

Enfin, 51% considèrent que l'éventuelle perte par la France de son triple A aurait "un impact important". Dans chaque groupe partisan, on trouve 56% des sympathisants de la gauche, 59% de ceux de la droite et 62% des sympathisants UMP (même pourcentage chez les plus de 65 ans).

(Enquête réalisée en ligne du 7 au 9 décembre 2011. Échantillon de 1157 individus issus de l'access panel Harris Interactive, représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas.)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.