Cet article date de plus de neuf ans.

Petroplus : la société égyptienne retire son projet de reprise

La société Arabiyya Lel Istithmaraat International n'est plus candidate à la reprise de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne. Une décision prise le 6 mars par son conseil d'administration et annoncée ce vendredi. Cette offre faisait partie des deux qualifiées de "sérieuses et financées" par le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

La société Arabiyya Lel Istithmaraat International a finalement jeté l'éponge. Elle a annoncé vendredi qu'elle n'est plus candidate à la reprise de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne.

Le président de la
société égyptienne Mohammed Metwalli a expliqué cette " décision
négative
" par " la grande complexité de cette reprise dans le cadre de
la phase judiciaire actuelle et du peu de temps qui lui est imparti - compte
tenu de son entrée tardive dans le processus - pour en maîtriser les risques et
présenter un projet industriel viable
."

Parmi les autres offres
toujours en lice, reste celle de Terrae International, elle aussi qualifiée de "sérieuse
et financée
" par Arnaud Montebourg, et qui fait maintenant une "offre
conjointe" avec la société libyenne Murzuk Oil.

La poursuite de
l'activité du site de Petit-Couronne est actuellement prévue jusqu'au 16 avril.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.